Gliese 638

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gliese 638
Données d'observation
(époque J2000.0)
Ascension droite 16h 45m 06,3506s[1]
Déclinaison 33° 30′ 33,214″[1]
Constellation Hercule
Magnitude apparente 8,11

Localisation dans la constellation : Hercule

(Voir situation dans la constellation : Hercule)
Hercules IAU.svg
Caractéristiques
Type spectral K7.5 Ve[2]
Indice U-B 1,29
Indice B-V 1,37
Variabilité Suspectée
Astrométrie
Vitesse radiale −31,812 ± 0,002 2 km/s[3]
Mouvement propre μα = −39,975 mas/a[1]
μδ = +382,224 mas/a[1]
Parallaxe 101,511 6 ± 0,028 1 mas[1]
Distance 9,851 1 ± 0,002 7 pc (∼32,1 a.l.)[1]
Magnitude absolue 8,18
Caractéristiques physiques
Rayon 0,61+0,09
−0,08
 R[1]
Luminosité 0,107 L[1]
Température 4 224 K[1]

Autres désignations

BD+33 2777, HD 151288, LTT 14967, SAO 65525, HIP 82003[4]

Gliese 638 est une étoile située à ∼32,1 a.l. (∼9,84 pc)[1] de la Terre dans la constellation d'Hercule. Il s'agit d'une des étoiles les plus proches du système solaire.

C'est une naine orange de type spectral K7.5 Ve[2]. Sa taille est d'environ 61 % celle du Soleil et sa luminosité de seulement 10,7 %[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j et k (en) A. G. A. Brown et al. (Gaia collaboration), « Gaia Data Release 2: Summary of the contents and survey properties », Astronomy & Astrophysics, vol. 616,‎ , article no A1 (DOI 10.1051/0004-6361/201833051, Bibcode 2018A&A...616A...1G, arXiv 1804.09365). Notice Gaia DR2 pour cette source sur VizieR.
  2. a et b (en) Philip C. Keenan et Raymond C. McNeil, « The Perkins catalog of revised MK types for the cooler stars », Astronomy & Astrophysics Supplement Series, vol. 71,‎ , p. 245 (DOI 10.1086/191373, Bibcode 1989ApJS...71..245K)
  3. (en) C. Soubiran et al., « Gaia Data Release 2. The catalogue of radial velocity standard stars », Astronomy & Astrophysics, vol. 616,‎ , p. 8, article no A7 (DOI 10.1051/0004-6361/201832795, Bibcode 2018A&A...616A...7S, arXiv 1804.09370)
  4. (en) HD 151288 -- High proper-motion Star sur la base de données Simbad du Centre de données astronomiques de Strasbourg.

Liens externes[modifier | modifier le code]