Gliadine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les gliadines sont des prolamines, elles forment un ensemble de protéines présentes chez le blé et plusieurs autres céréales du genre Triticum. Essentiellement monomériques, elles font partie du gluten, fraction insoluble de la farine de blé, qui permet au pain de lever pendant la cuisson. Elles sont responsables de la maladie cœliaque chez les individus génétiquement prédisposés[1].

Pourcentage de gliadine :

  • froment 69 % d’alpha gliadine
  • épeautre 69 % d’alpha gliadine
  • kamut 69 % d’alpha gliadine

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Allan Mcl Mowat, « Coeliac disease—a meeting point for genetics, immunology, and protein chemistry », The Lancet, vol. 361, no 9365,‎ , p. 1290-1292 (PMID 12699968, DOI 10.1016/S0140-6736(03)12989-3, lire en ligne)


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lacaze, X., Samson, M.-F., Abecassis, J., Dusautoir, J.-C. (2014). "Implication de différentes classes de gliadines du blé dur dans la maladie coeliaque. Mise en évidence par analyses RP-HPLC et ELISA dans une collection de blés durs". Industries des Céréales, 187, 15-17. http://prodinra.inra.fr/?locale=fr#!ConsultNotice:263175