Glendon Pettes Brown

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Glendon Pettes Brown
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique

Glendon Pettes Brown (né le à Knowlton, mort le à Cowansville) est un homme politique québécois. Il a été député de Brome puis de Brome-Missisquoi à l'Assemblée nationale du Québec de 1956 à 1976.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Clifton Harold Brown, cultivateur, et de Louise Roberts[1] Dans les années 1930, il est mécanicien dans diverses entreprises. En 1940, il est mécanicien en chef à l'Engine Works and Trading. Plus tard, lors de sa carrière politique, il est professeur de travaux manuels à la High School de Montréal et agriculteur à Knowlton[1]. Il est rédacteur sportif du Yamaska and Granby Leader Mail jusqu'en 1970 et au Montreal Standard de 1945 à 1949[1].

Lors de l'élection générale québécoise de 1956, il est élu député de la circonscription électorale de Brome à l'Assemblée législative du Québec, sous l'étiquette du Parti libéral du Québec. Il est réélu député sans interruption dans Brome lors des élections générales de 1960, de 1962, de 1966 et de 1970 puis dans Brome-Missisquoi lors de celle de 1973[1]. Lors du congrès à la direction du Parti libéral en 1970, il appuie Pierre Laporte[2] Il est défait lors de l'élection générale de 1976 par Armand Russell de l'Union nationale.

Il est inhumé à Saint-Paul-de-Knowlton le 16 juin 1981[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e « Glendon Pettes BROWN (1914-1981), Biographie » — Notice biographique sur le site de l'Assemblée nationale
  2. Charles Denis, Robert Bourassa, La passion de la politique, vol. 1, Fides, 2006, 402 pages, (ISBN 978-2-7621-2160-5), à la page 60