Glen Cook

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cook.
Glen Cook
Description de cette image, également commentée ci-après
Glen Cook aux Utopiales 2011.
Naissance (74 ans)
New York, État de New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Œuvres principales

Glen Cook, né le à New York, est un écrivain américain de dark fantasy célèbre pour son œuvre le Cycle de la Compagnie noire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Glen Cook est né le à New York aux États-Unis. Il a grandi au nord de la Californie et a étudié la psychologie à l'université du Missouri.
Il a commencé à écrire quelques nouvelles au collège, puis pris part à la rédaction du journal de son lycée mais a cessé d’écrire lors de ses années à l’université et dans l’US Navy où il passera quelques années.

Il a réellement commencé sa carrière d'écrivain en 1970 (son premier travail d'écriture rémunéré). Il travaille alors dans une usine d'assemblage de General Motors dans laquelle il va rester plus de 30 ans. Selon Glen Cook lui-même, il aurait écrit de nombreux livres lors de ses heures de travail[1].

Glen Cook se passionne pour l'histoire militaire et la philatélie. Il a récemment pris sa retraite et vit aujourd'hui à Saint-Louis (Missouri).

Œuvres[modifier | modifier le code]

Dans l'ordre de lecture

Cycle de la Compagnie noire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cycle de la Compagnie noire.

Le Cycle de la Compagnie Noire comprend pour l'instant treize livres disponibles en français, répartis en trois cycles :

Les Livres du Nord[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Les Livres du Nord.
  1. La Compagnie noire, L'Atalante, coll. Bibliothèque de l'évasion, 1998 ((en) The Black Company, 1984)
  2. Le Château noir, L'Atalante, coll. Bibliothèque de l'évasion, 1999 ((en) Shadows Linger, 1984)
  3. La Rose blanche, L'Atalante, coll. La Dentelle du cygne, 1999 ((en) The White Rose, 1985)

Série dérivée des Livres de Nord[modifier | modifier le code]

  1. La Pointe d'argent, L'Atalante, coll. La Dentelle du cygne, 2002 ((en) The Silver Spike, 1989)
    Présentée par l'éditeur français comme le troisième tome des Livres du Sud

Les Livres du Sud[modifier | modifier le code]

  1. Jeux d'ombres, L'Atalante, coll. La Dentelle du cygne, 2001 ((en) Shadow Games, 1989)
  2. Rêves d'acier, L'Atalante, coll. La Dentelle du cygne, 2001 ((en) Dreams of Steel, 1990)

Les Livres de la pierre scintillante[modifier | modifier le code]

  1. Saisons funestes, L'Atalante, coll. La Dentelle du cygne, 2003 ((en) Bleak Seasons, 1996)
  2. Elle est les ténèbres, L'Atalante, coll. La Dentelle du cygne, 2004 ((en) She is the Darkness, 1997)
    Traduction française en deux tomes
  3. L'eau dort, L'Atalante, coll. La Dentelle du cygne, 2005 ((en) Water Sleeps, 1999)
    Traduction française en deux tomes
  4. Soldats de pierre, L'Atalante, coll. La Dentelle du cygne, 2006 ((en) Soldiers Live, 2000)
    Traduction française en deux tomes

Romans indépendants[modifier | modifier le code]

  • (en) Port of Shadows, 2018

Les Instrumentalités de la nuit[modifier | modifier le code]

  1. La Tyrannie de la nuit, L'Atalante, coll. La Dentelle du cygne, 2008 ((en) The Tyranny of the Night, 2005)
  2. Seigneur du royaume silencieux, L'Atalante, coll. La Dentelle du cygne, 2009 ((en) Lord of the Silent Kingdom, 2007)
  3. Soumettez-vous à la nuit, L'Atalante, coll. La Dentelle du cygne, 2011 ((en) Surrender to the Will of the Night, 2010)
    Traduction française en deux tomes
  4. (en) Working the Gods' Mischief, 2014

Garrett détective privé[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Garrett détective privé.
  1. La Belle aux bleus d'argent, L'Atalante, coll. La Dentelle du cygne, 2003 ((en) Sweet Silver Blues, 1987)
    Garret est engagé mystérieusement par la famille d'un ancien frère d'armes, Denis Tate, décédé subitement, pour tenter de retrouver l'héritière d'une fortune colossale mentionnée sur le testament du mort. S'ensuit alors une quête pour rejoindre cette femme mystérieuse dont le détective fut l'amant dans sa jeunesse. Accompagné de son ami Morlet, un elfe démesuré, coureur de jupons mais végétarien, et des triplés jouant les gardes du corps, il va faire un périlleux voyage où l'action et la bière rythment sans cesse le déroulement de l'intrigue.
  2. Cœur d'or à l'amer, L'Atalante, coll. La Dentelle du cygne, 2004 ((en) Bitter Gold Hearts, 1988)
  3. Pour quelques deniers de cuivre, L'Atalante, coll. La Dentelle du cygne, 2005 ((en) Cold Copper Tears, 1989)
  4. Chagrins de ferraille, L'Atalante, coll. La Dentelle du cygne, 2007 ((en) Old Tin Sorrows, 1989) [détail des éditions]
  5. Feuille de laiton et reliure d'ombre, L'Atalante, coll. La Dentelle du cygne, 2008 ((en) Dread Brass Shadows, 1990)
  6. Nuits au fer rouge, L'Atalante, coll. La Dentelle du cygne, 2011 ((en) Red Iron Nights, 1991)
  7. Mensonges au vif-argent, L'Atalante, coll. La Dentelle du cygne, 2013 ((en) Deadly Quicksilver Lies, 1994)
  8. (en) Petty Pewter Gods, 1995
  9. (en) Faded Steel Heat, 1999
  10. (en) Angry Lead Skies, 2002
  11. (en) Whispering Nickel Idols, 2005
  12. (en) Cruel Zinc Melodies, 2008
  13. (en) Gilded Latten Bones, 2010
  14. (en) Wicked Bronze Ambition, 2013

Dread Empire[modifier | modifier le code]

Prologues[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Fire in His Hands, 1984
  2. (en) With Mercy Toward None, 1985

Corps de l'œuvre[modifier | modifier le code]

  1. (en) A Shadow of All Night Falling, 1979
  2. (en) October's Baby, 1980
  3. (en) All Darkness Met, 1980

Suites[modifier | modifier le code]

  1. (en) Reap the East Wind, 1987
  2. (en) An Ill Fate Marshalling, 1988
  3. (en) A Path to Coldness of Heart, 2012

Starfishers[modifier | modifier le code]

  1. (en) Shadowline, 1982
  2. (en) Starfishers, 1982
  3. (en) Star's End, 1982
HS (en) Passage at Arms, 1985

Dark War[modifier | modifier le code]

  1. (en) Doomstalker, 1985
  2. (en) Warlock, 1985
  3. (en) Ceremony, 1986

Autres romans[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Swap Academy, 1970
    Paru sous le pseudonyme de Greg Stevens
  2. (en) The Heirs of Babylon, 1973
  3. (en) A Matter of Time, 1985
  4. Le dragon ne dort jamais, L'Atalante, coll. La Dentelle du cygne, 2000 ((en) The Dragon Never Sleeps, 1988) [détail des éditions]
  5. Qushmarrah, le prix de la liberté, L'Atalante, coll. La Dentelle du cygne, 2007 ((en) The Tower of Fear, 1989) [détail des éditions]
  6. (en) The SwordBearer, 1990
  7. (en) Sung in Blood, 1992

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Entretien avec Glen Cook par Quantum Muse.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :