Glechoma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le genre Glechoma regroupe une dizaine d'espèces de plantes herbacées de la famille des Lamiacées originaires des régions tempérées d'Eurasie.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Glechoma est issu du latin glechon et du grec glêchôn qui désignaient la menthe pouliot[1].

Caractéristiques principales[modifier | modifier le code]

Les Gléchomes sont des plantes herbacées vivaces à croissance lente, assurant leur multiplication végétative par des stolons. Les feuilles plus ou moins orbiculaires ou ovales, à base cordée, à bord crénelé ou denté, sont plus ou moins poilues et ont un grand pétiole. Les fleurs généralement bleu-violet sont regroupées par 2 à 5 en des inflorescences axillaires. Elles ont un calice gamosépale tubulaire nervuré. La corolle caractéristique des Lamiacées est bilabiée avec la lèvre inférieure trilobée, son lobe central étant plus gros. L'androcée est composé de 4 étamines protandres, l'ovaire est surmonté d'un style bifide. La pollinisation entomophile, les bourdons étant les principaux agents pollinisateurs Le fruit est une nucule elliptique. La dissémination est épizoochore et myrmécochore[2].

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

  • Glechoma biondiana (Diels) C. Y. Wu & C. Chen
  • Glechoma grandis (A. Gray) Kuprianova
  • Glechoma hederacea L. - Lierre terrestre, gléchome ou glécome
  • Glechoma hirsuta Waldst. & Kit.
  • Glechoma longituba (Nakai) Kuprian.
  • Glechoma pannonica Borbás
  • Glechoma sardoa (Béguinot) Béguinot
  • Glechoma serbica Halácsy & Wettst.
  • Glechoma sinograndis C. Y. Wu

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François Couplan, Les plantes et leurs noms. Histoires insolite, Éditions Quae, (lire en ligne), p. 93.
  2. Santiago Castroviejo, Flora ibérica: Verbenaceae-Labiatae-Callitrichaceae, CSIC Press, (lire en ligne), p. 477.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :