Glace à l'italienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Une glace à l'italienne

La glace à l'italienne, ou crème glacée molle, est un type de crème glacée très aérée, préparée dans une machine réfrigérante ou avec une poche à douille, qui la sert directement dans le cornet. Elle a la particularité d'être généralement moins grasse que les autres. Ce type de glace ne vient pas d'Italie mais des États-Unis ou elle prend le nom de Soft Serve (en anglais).

Historique[modifier | modifier le code]

La glace à l'italienne vient des États-Unis, où elle anété crée dans les années trente. Les explications divergent sur son origine. Une première version prétend que c'est un certain Tom Carver, vendeur de glace ambulant, qui l'a inventée en 1934. Après avoir crevé un pneu, il aurait vu ses glaces fondre malgré lui et les aurait déportées dans un magasin de poterie à proximité. Son idée de faire des glaces molles lui serait venue du succès commercial foudroyant de ses produits lors de cet incident[1],[2]. Une seconde version défend que ce serait plutôt J. F. McCullough et son fils qui auraient trouvée la recette en 1938. En 1940, McCullough a ouvert son propre restaurant, le Dairy Queen. Aujourd'hui, Dairy Queen a plus de 5 900 restaurants mondiaux qui préparent la glace de cette manière.

En collaboration avec les Américains, la société Lyons & Co a introduit la glace au Royaume-Uni en 1951[3],[4],[5],[6]. L'invention de la glace à l'italienne par Margaret Thatcher est un mythe[7],[8].

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « US Patent Service | Patent Plaques | Patent Awards Invention of the Week - Soft Serve - US Patent Services » (consulté le 27 août 2019)
  2. Julien, « Mais d’où viennent les glaces à l’italienne ? », sur Julien Le Brignon, (consulté le 27 août 2019)
  3. (en) [1]
  4. (de) n-tv.de voir la phrase finale
  5. (de) www.zeit.de Von der Physik siegen lernen
  6. Jacques Leruez, Le phénomène Thatcher, Éditions Complexe, 1992 (ISBN 287027386X) (ISBN 9782870273869), p. 300
  7. [2]
  8. [3]

Sur les autres projets Wikimedia :