Gjon Mili

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gjon Mili, né en 1904 à Korçë (Albanie) et mort en 1984 à Stamford (Connecticut), est un photographe américain d'origine albanaise spécialisé dans la photographie stroboscopique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Émigré aux États-Unis en 1923, il fera partie pendant 45 ans de l’équipe de photographes de Life Magazine, de 1939 à sa mort.

Dans les années 1940, il est assistant d’Edward Weston.

Il innove en 1944 avec une nouvelle façon de filmer le jazz : Jammin' the Blues, un court métrage sur Lester Young en jam-session[1].

Il reste célèbre, notamment, pour ses photos de Pablo Picasso faites pour Life à Vallauris en 1949, en utilisant la technique du light painting.

On lui doit aussi un petit court métrage sur Henri Cartier-Bresson photographiant un Nouvel an chinois à Chinatown.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jazz et cinéma, Gilles Mouëllic, Ed. Cahiers du Cinéma, 2000 (ISBN 2-86642-260-0) p.  31

Liens externes[modifier | modifier le code]