Giuseppe de Majo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Giuseppe de Majo
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
NaplesVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Enfant
Autres informations
Mouvement
Instrument
Maître
Genre artistique

Giuseppe de Majo (Naples, le – Naples, le ) est un compositeur italien, père du compositeur Gian Francesco de Majo.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1706, à neuf ans, il a été admis au Conservatoire de la Pietà dei Turchini, où il a étudié la musique avec Nicola Fago et Andrea Basso. Il a eu comme condisciples Leonardo Leo et Francesco Feo. En 1718, il a terminé ses études et en 1725 il fait ses débuts comme compositeur d'opéra au Teatro dei Fiorentini avec l'opéra-comique Lo finto laccheo. Le 9 mai 1736, il a été nommé organiste surnuméraire de la Chapelle Royale de Naples et en août de l'année suivante, il a été nommé provicemaestro. En 1744, après le décès du maître de chapelle royale Leonardo Leo, s'est tenu un concours pour l'attribution du prestigieux poste : les participants à la compétition comprenaient en plus de de Majo, son ancien professeur Nicola Fago en personne, Nicola Porpora et Francesco Durante. Le jury était composé de Johann Adolf Hasse, Niccolò Jommelli, Giacomo Antonio Perti et Giovanni Battista Costanzi. Le concours ne s'est joué cependant qu'entre trois concurrents, car Nicola Fago est mort le jour avant l'ouverture de la compétition. Hasse était le seul qui était en faveur de Majo, mais grâce à l'influence de la reine Marie-Amélie, ce dernier a réussi à obtenir la place très convoitée, qu'il a occupée presque jusqu'à sa mort. Pendant l'exercice de cette charge, il a abandonné le théâtre pour se consacrer principalement à la composition de musique sacrée.

Giuseppe de Majo a épousé Teresa Manna, sœur du compositeur Giacinto Manna.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Opéras[modifier | modifier le code]

  • Lo finto laccheo (commedia, 1725, Naples)
  • Lo vecchio avaro (commedia, livret de Francesco Antonio Tullio, 1727, Naples)
  • La milorda (commedia, 1728, Naples)
  • Erminia (commedia, livret de Bernardo Suddumene, basé sur le poème Gerusalemme liberata de Torquato Tasso, 1729, Naples)
  • La baronessa, ovvero Gli equivoci (commedia, livret de Bernardo Suddumene, 1729, Naples)
  • Egeria (favoletta, livret de G. Torriani, 1732, Naples)
  • Arianna e Teseo (opera seria, livret de Pietro Pariati, 1747, Naples)
  • Il sogno d'Olimpia (serenata, livret de Ranieri de' Calzabigi, basé sur le poème Orlando furioso de Ludovico Ariosto, 1747, Naples)
  • Semiramide riconosciuta (opera seria, livret de Pietro Metastasio, 1751)
  • Il Naplestano nelli fiorentini (farsa)

Autres œuvres[modifier | modifier le code]

  • Concerto per 2 violini (1726)
  • Concerto pour flûte en sol majeur
  • Audite coeli per 2 cori (1732)
  • Dixit per 8 voci
  • Agata (oratorio per 4 voci e coro, 1752, Gallipoli)
  • Mottetto per l'anime del Purgatorio per 5 voci e orchestra (1754)
  • Salve regina per soprano e strumenti
  • Kyrie e Gloria per 5 voci e strumenti
  • 6 cantates

Notes et références[modifier | modifier le code]

(it) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Giuseppe de Majo » (voir la liste des auteurs).

Liens externes[modifier | modifier le code]