Giuseppe Petrai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Giuseppe Petrai
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
GalleseVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Italienne ( - )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Giuseppe Petrai (1853–1941) est un journaliste, écrivain, réalisateur et scénariste italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le à Florence[1], il est notamment journaliste au Messaggero (1878-1881), au Corriere d'Italia (1885-1887), au Popolo d'Italia (1917-1919), et au Lavoro fascista[2]. Petrai est également l'auteur de plusieurs romans historiques, dramatiques, de livres pour enfants et de comédies, et le scénariste et le réalisateur d'au moins trois films muets, tous sortis en 1912.

Il meurt à l'âge de 87 ans en à Gallese[3], dans le Latium.

Publications sélectives[modifier | modifier le code]

  • Lanterna magica : bozzetti umoristici, Edoardo Perino, 1883, 210 p.
  • Donna cannone, Edoardo Perino, 1884, 104 p.
  • Maschere e Burattini (préface de Curzio Antonelli), Edoardo Perino, 1885, 96 p.
  • Vita intima e militare di Guglielmo il Vittorioso, Edoardo Perino, 1888, 230 p.
  • Santa Ghigliottina : dramma in un prologo e 4 atti, Edoardo Perino, 1891, 60 p.
  • Roma aneddotica : (undique collecta), Edoardo Perino, 1895, 264 p.
  • Lo Spirito delle maschere, Roux e Viarengo, 1901, 214 p.
  • Avventure di Montecarlo : Giuoco e Cocottes, M. Carra, 1908, 142 p.
  • Roma teatrale, G. Romagna & C., 1913, 116 p.
  • Tipi e figure del "Cecetosto" (Roma teatrale), M. Carra, 1920, 99 p.
  • Figurine di marciapiede, M. Carra di L. Bellini, 1922, 176 p.
  • Il mercante di Venezia : romanzo storico del secolo 16, G. Nerbini, 1928, 256 p.
  • Scipione l'Africano, duce delle legioni romane vittoriose in Africa e in Spagna. Romanzo storico del secolo IV di Roma (235-183 a. G.C.), G. Nerbini, 1937, 237 p.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'Urbe : rivista romana, Palombi, Roma, 1941, p. 27.
  2. Anna Ascenzi, Maila Di Felice, Raffaele Tumino, Santa giovinezza ! : lettere di Luigi Bertelli e dei suoi corrispondenti, 1883-1920, Alfabetica Edizioni, 2008, p. 247.
  3. Il giornalismo rassegna trimestrale di studi sulla stampa periodica italiana, 1-2, 1941, p. 76 (« E' morto nei primi dello scorso aprile [1941] a Gallese il collega Giuseppe Petrai, decano dei giornalisti italiani. »).

Liens externes[modifier | modifier le code]