Giuseppe Ottavio Pitoni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pittoni.
Giuseppe Ottavio Pitoni
Description de l'image Pitoni.jpg.

Naissance
Rieti
Flag of the Papal States (pre 1808).svg États pontificaux
Décès (à 85 ans)
Rome
Flag of the Papal States (pre 1808).svg États pontificaux
Activité principale Compositeur,
maître de chapelle
Lieux d'activité Rome
Maîtres Francesco Foggia

Œuvres principales

Notitia de' contrappuntisti e Compositori di musica dagli anni dell'era cristiana 1000 fino al 1700

Giuseppe Ottavio Pitoni (Rieti, Rome, ) est un compositeur italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Giuseppe Ottavio Pitoni est né à Rieti, mais il a été emmené par ses parents à Rome à l'âge de onze mois. À 5 ans, il commence ses études musicales avec le compositeur, organiste et prêtre Pompeo Natale (ou Natali). À l'âge de 8 ans, il était un petit chanteur dans le chœur de l'église San Giovanni Battista dei Fiorentini et plus tard à la basilique des Saints-Apôtres. Il a étudié le contrepoint avec Francesco Foggia. Encore très jeune, il devient maître de chapelle à Monterotondo, puis, en 1673, à Assise. En 1676, il retourne dans sa ville natale, mais l'année suivante, il est de retour à Rome, occupant de nombreux postes importants (de 1696 à 1731 il fut, par exemple, responsable des spectacles musicaux organisés par le cardinal Pietro Ottoboni, et a été plusieurs fois Gardien de la Congregazione dei musici di Roma). Il a été nommé enfin maître de chapelle de la Basilique San Marco de Rome, poste qu'il a occupé jusqu'à sa mort.

Pitoni s'est principalement consacré à la musique sacrée, et a cultivé le style moderne avec accompagnement instrumental. Mais il est surtout connu aujourd'hui pour ses messes, entre autres œuvres, écrites dans le style de Palestrina, musicien romain lié au Concile de Trente.

La renommée de Pitoni est liée non seulement à ses compositions, mais aussi à son œuvre historiographique Notitia de' contrappuntisti[1] e compositori di musica, dagli anni dell'era cristiana 1000 fino al 1700, qui montre sa grande connaissance de la musique savante de tradition chrétienne en Europe occidentale.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Pitoni a été un compositeur prolifique; il a laissé derrière lui plus de 3 500 compositions sacrées, souvent dans le style de Palestrina. De nombreux manuscrits de Pitoni se trouvent dans la Collection Santini de la Bibliothèque diocésaine de Münster (de). De ses œuvres instrumentales, seules quelques-unes ont survécu.

Compositions
Écrits théoriques sur la musique
  • Guida armonica (Rome, vers 1690, l'ouvrage est conservé sous forme de manuscrit; le tome I a été imprimé). Une édition en fac-similé, d'après un exemplaire en possession du Padre Martini, a été réalisée en 1990, (ISBN 88-7096-008-0),
  • Opera de' monumenti (studi di contrappunto), en 30 volumes,
  • Regole di contrappunto (Règles du contrepoint),
  • Notizia de' Contrappuntisti e Compositori di musica dagli anni dell'era cristiana 1000 fino al 1700 (1725)[2],
  • Aggiunte alle Regole di contrapunto di Giulio Belli (it).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sergio Durante, Giuseppe Ottavio Pitoni in « Dizionario Enciclopedico Universale della Musica e dei Musicisti ».
  • Siegfried Gmeinwieser, Giuseppe Ottavio Pitoni in « New Grove Dictionary ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'auteur écrit « contrappuntisti », avec deux p.
  2. Manuscrit à la Biblioteca Apostolica Vaticana. Édition par Leo S. Olschki, Florence, 1988, (ISBN 978-8822235572)

Liens externes[modifier | modifier le code]