Giuseppe Ferlendis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un musicien image illustrant italien
image illustrant un compositeur image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un musicien italien et un compositeur italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Giuseppe Ferlendis
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Autres informations
Instrument

Giuseppe Ferlendis est un compositeur et hautboïste italien né en 1755 à Bergame et mort en 1810 à Lisbonne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Giuseppe Ferlendis naît en 1755 à Bergame[1].

À l'âge de vingt ans, Giuseppe Ferlendis s'installe à Salzbourg où il occupe d'avril 1777 à juin 1778, un emploi de premier hautbois dans l'orchestre de la chapelle de cour du prince-archevêque de Salzbourg, avec une allocation annuelle de 540 florins (plus élevée que celle de son collègue Mozart qui est de 500 florins). Il est dédicataire et créateur en septembre 1777 du Concerto KV 314 de Wolfgang Amadeus Mozart. Selon François-Joseph Fétis, l'orchestre de cour comprend le cor anglais, instrument ancien au mécanisme inadapté. Ferlendis apporte des modifications substantielles à l'instrument, permettant ainsi son utilisation dans le répertoire classique[2].

Durant les années suivantes, il réside à Brescia, Venise, Londres et Lisbonne. En 1795, il est actif à Londres où il dédie le dernier concerto pour hautbois qu'il compose à Haydn[1].

Ses fils Gerardo, Antonio et Faustino et son frère Pietro sont également hautboïstes[1].

Il meurt à Lisbonne en 1810[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Concerto n°1 en fa majeur (c. 1777)
  • Plusieurs concertos pour hautbois
  • Sonates pour hautbois
  • 6 sonates en trio pour hautbois, flûte et basson
  • 12 divertimenti pour 2 clarinettes

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « Giuseppe Ferlendis », Here of a Sunday Morning
  2. Dizionario di musica, A. Della Corte et G. M. Gatti, Paravia, 1956, p.219

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]