Giuseppe Diotti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Giuseppe Diotti
Naissance
Décès
Activité

Giuseppe Diotti (Casalmaggiore, 1779 - Casalmaggiore, 1846) est un peintre italien qui a été actif au XIXe siècle.

Le comte Ugolino emprisonné avec sa famille
Coupole du Tempio Civico della Beata Vergine Incoronata, Lodi

Biographie[modifier | modifier le code]

Giuseppe Diotti est né à Casalmaggiore et est instruit d'abord à l'Académie de Parme et ensuite par Vincenzo Camuccini à Rome.

Il a peint à fresque ainsi qu'à l'huile, se distinguant comme peintre de sujets historiques. Il devient professeur et ensuite directeur à l'Académie Carrara (1811 al 1845), élu sociétaire de l'Accademia di San Luca (1844), il s'installe finalement à Bergame. Il mourut en 1846.

De son école sont issus de nombreux peintres dont Enrico Scuri (it), Giovanni Carnovali, Giuseppe Carsana, Francesco Coghetti (it), Giacomo Trecourt et Giovanni Moriggia (it).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Il Giuramento dei Pontida, Milan,
  • Leonardo da Vinci et Ludovico Sforza,
  • Il ritorno di Tobias,
  • Autoportrait (1821), Galerie des Offices, Florence,
  • Mosè e il serpente di bronzo (1809)
  • S. Pietro in predicazione (1812)
  • Toeletta di Venere (1818)
  • Decollazione del Battista (1824)
  • Ritratto di Lorenzo Mascheroni (1826)
  • Ugolino si morde le mani (1834)
  • S. Pietro penitente (1839)
  • Bacio di Giuda (1840), Belvedere, Vienne,
  • Fresque, Coupole du Tempio Civico della Beata Vergine Incoronata, Lodi,

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :