Giulio Masetti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 9 janvier 2020 à 17:29 et modifiée en dernier par Bot de pluie (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.
Giulio Masetti
Giulio Masetti at the 1922 French Grand Prix (cropped).jpg
Titre de noblesse
Nobile (en)
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Activité
Autres informations
Sport

Le Comte Giulio Masetti da Bagnano, dit Le Lion des Madonies, né le à Vinci (près de Florence) et décédé le à Sclafani Bagni (PA) à 31 ans, est un pilote automobile italien.

Biographie

Photo d'une plaque de métal apposée sur un support pierreux.
Stèle datée du , sur le lieu de son décès au Passo della Futa, Firenzuola (Mugello FL).

Giulio Masetti habitait avec son frère cadet au Castello di Uzzano, un palais à Greve in Chianti, propriété des Masetti da Bagnano depuis 1644.

Il disputa sa première course en 1919 lors de la Xe Targa Florio sur Fiat S57, une épreuve qui devait particulièrement lui réussir dans les années ultérieures… mais aussi entraîner sa perte.

Il décéda en effet lors d'un accident à l'édition 1926 de la Targa Florio, écrasé par sa propre voiture renversée après un pont de la commune de Sclafani Bagni. Comme à son habitude il était vêtu de blanc et portait un ceinturon de cuir marron à boucle en argent. Le véhicule avait le numéro 13. De là vient la tradition de ne pas attribuer celui-ci en Grand Prix[réf. nécessaire].

Son frère cadet, Carlo, s'illustra également au volant en remportant la Coppa Montenero en 1922 sur Bugatti, et le Grand Prix de Rome en 1925 également sur Bugatti lors de sa première édition.

Palmarès

  • Targa Florio en 1921, sur Fiat S57.14B 4,5 l, et 1922 (également tour le plus rapide), sur Mercedes privée GP 1914 ex-Otto Salzer 4,5 l, repeinte en rouge pour cause de refus d'embauche malgré une proposition chez Mercedes
  • Grand Prix automobile des gentlemens en 1921, sur Mercedes (Brescia)
  • Coppa della Consuma (course de côte à Florence) en 1922 sur Mercedes, et en 1923 sur Alfa Romeo RL 3,0 l[1]
  • Coppa Gallenga (course de côte à Rocca di Papa) en 1922 sur Bugatti 1,5 l, 1923 sur Bugatti 2,0 l, et 1925 sur Bugatti 2,0 l
  • Circuit de Brescia en 1922, sur Mercedes GP/14
  • Course de côte du Col du Klausen en 1925, sur Sunbeam 2,0 l GP (135 HP)[2]

Galerie d'images

Notes et références

(it)/(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu des articles intitulés en italien « Giulio Masetti » (voir la liste des auteurs) et en anglais « Giulio Masetti » (voir la liste des auteurs).

Liens externes