Gisulf II de Bénévent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gisulf.

Gisulf II de Bénévent (né vers 720 mort en 751) est un duc lombard de Bénévent, il règne en 731 puis de 742 à 751[1].


Biographie[modifier | modifier le code]

A solidus émis par Gisulf II au nom de Justinien II

Gisulf II est le fils de Romuald II et de son épouse Gumperge fille d'Aurora sœur du roi Liutprand[2]. Il succède à son père en 731 mais comme il est très jeune il est écarté du trône par une révolte de palais menée par un certain Adelahis. Le roi Luitprand intervient et impose comme duc son neveu Grégoire pendant que Gisulf est élevé à la cour de Pavie avec un « amour paternel » par le roi. Ce n'est qu'en 742 qu'il récupère son trône à Bénévent et il meurt dès 751 bien que le Chronicon Salernitanum lui attribue un règne de 14 ans [3].

Gisulf épouse vers 736/737 une certaine Scauniperge «  issue d'une noble lignée  » selon Paul Diacre qui est la mère de son fils :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Venance Grumel Traité d'études byzantines I. La Chronologie, Presses universitaires de France, Paris 1956, « Princes Lombards de Bénévent et de capoue » p. 419.
  2. Thierry Stasser. "Où sont les femmes? Prosopographie des femmes des familles princières et ducales en Italie méridionale depuis la chute du royaume lombard (774) jusqu’à l’installation des Normands (env. 1100)." Prosopon: The Journal of Prosopography, 2006.
  3. Gianluigi Barni Histoire des Lombards, Livre VI p. 380.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gianluigi Barni, La conquête de l'Italie par les Lombards — VIe siècle — Les Événements. Le Mémorial des Siècles, Éditions Albin Michel, Paris (1975) (ISBN 2226000712)