Gisèle (fille de Louis le Pieux)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gisèle.
Gisèle
Biographie
Naissance
Entre et Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu inconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Après Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu inconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Famille
Père
Mère
Frères
Sœurs
Rotrude (d)
Berthe (d)
Hildegarde (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants

Gisèle (Gisela) (née vers 819/822 - † après 874) est la fille de l'empereur Louis le Pieux et de Judith de Bavière.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 836, l'empereur Louis le Pieux donne en dot le domaine royal d'Annappes, avec ses dépendances Ascq, Flers et Gruson, à sa fille Gisèle, épouse d'Évrard de Frioul[1].

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Gisèle épouse, probablement vers 836, Eberhard[2], marquis de Frioul, avec lequel elle eut dix enfants :

  1. Évrard (837- † après le 20 juin 840).
  2. Ingeltrude de Frioul (v. 836 - † 867) épouse Henri de la Marche (830 – 886), marquis de Neustrie
  3. Unroch III de Frioul (v. 840 - 874) époux de Ève de Tours.
  4. Bérenger Ier de Frioul (v. 843 - † 924) époux de Berthe de Spolète, élu roi des Lombards à Pavie en 888, et empereur romain germanique en 915.
  5. Adahard († après le 1er juillet 874). Abbé de l'Abbaye Sainte-Calixte de Cysoing.
  6. Raoul († 1er mai 892). Abbé laïc de l'Abbaye Sainte-Calixte de Cysoing et de l'abbaye Saint-Vaast d'Arras. En 883 le roi Carloman II de France lui donna l'Artois et le Ternois qui furent saisis à sa mort par le comte Baudouin II de Flandre.
  7. Alpais, morte jeune et inhumée à l'Abbaye Sainte-Calixte de Cysoing.
  8. Heilwide de Frioul (v. 855 - v. 895) qui épousa vers 874 Huchald (Hucbald) d'Ostrevant (850 - 890) puis peut-être Roger Ier (v. 867 - † 926) comte de Laon
  9. Gisèle († v. 863). Nonne à l'Abbaye Saint-Sauveur de Brescia.
  10. Judith de Frioul (863 - † 881) qui épousa Conrad II de Bourgogne, comte d'Auxerre et duc de Bourgogne Transjurane de 859 à 864.

Évrard et Gisèle fondent l'Abbaye Sainte-Calixte de Cysoing.

Évrard de Frioul dont le corps fut ramené d'Italie par son fils et son épouse Giséle ont été enterrés dans une crypte[3].

Ascendance[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Généalogie des Carolingiens.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ascq sous Charlemagne en l'an 800 », Part. 1, Chap. 2, pages 13 à 16, Essai de l'histoire d'Ascq et de ses environs, P. Delebart, Imprimerie R. Boulonnais, Ascq, 1952.
  2. Évrard (Eberhard) sur le site Foundation for Medieval Genealogy
  3. Lettre à un académicien d'Arras sur la princesse Gisèle, fille de Louis le Débonnaire, et sur la date du testament du Comte Evrard, son époux, fondateur de l'église de Cysoing, 1779, [1]

Sources[modifier | modifier le code]