Girolamo Diruta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Girolamo Diruta
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Autres informations
Religion
Instrument
Orgue (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Maître

Girolamo Diruta (en réalité Mancini) né vers 1554 à Deruta, près de Pérouse, dans l'actuelle Ombrie et mort après le , est un organiste, compositeur et théoricien italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Frère au couvent des Minorites (franciscains) de Corregio en 1574, il est organiste à Santa Maria dei Frari jusqu’en 1593, puis à la cathédrale de Chioggia en 1597 et à celle de Gubbio de 1609 à 1612, après avoir étudié à Venise avec Gioseffo Zarlino, Andrea Gabrieli et Claudio Merulo.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Diruta est surtout connu pour son traité, Il Transilvano publié en deux parties à Venise, en 1593 et 1610. L'ouvrage est intitulé ainsi en hommage au prince de Transylvanie, Sigismond Ier. C'est un traité de technique organistique en forme de dialogue comprenant des exemples musicaux des meilleurs compositeurs de l'époque (Claudio Merulo, Andrea Gabrieli et Giovanni Gabrieli, Luzzasco Luzzaschi, Adriano Banchierietc.) et de Diruta lui-même (quatre pièces)[1].

Diruta a également publié un recueil de motets, Il Primo Libro dei Contrapunti sopra il canto fermo delle antifone delle feste principali de tutto l’anno, 5v. (Venise 1580).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]