Gircourt-lès-Viéville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gircourt-lès-Viéville
Gircourt-lès-Viéville
L'église Saint-Martin.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Vosges
Arrondissement Épinal
Canton Charmes
Intercommunalité Communauté de communes de Mirecourt Dompaire
Maire
Mandat
Arnaud Jeandel
2014-2020
Code postal 88500
Code commune 88202
Démographie
Gentilé Gircourtois, Gircourtoises
Population
municipale
180 hab. (2016 en augmentation de 4,05 % par rapport à 2011)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 20′ 29″ nord, 6° 11′ 42″ est
Altitude 335 m
Min. 259 m
Max. 376 m
Superficie 8,44 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Gircourt-lès-Viéville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Gircourt-lès-Viéville

Gircourt-lès-Viéville est une commune française située dans le département des Vosges, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Vomécourt-sur-Madon Xaronval Savigny Rose des vents
Bettoncourt N
O    Gircourt-lès-Viéville    E
S
Mazirot Avillers Bouxurulles

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le toponyme de Gircourt (allodium de Giricurte) est attesté au moins en 1148. Au commencement du XVIe siècle, la seigneurie de Girecourt était diviséee entre les sires de Savigny, le chapitre de Saint-Dié, l'abbé de Chaumousey et le gouverneur de l'hôpital de Remiremont[1].

Au XVIIIe siècle, les seigneurs étaient le duc pour un tiers, l'abbaye de Chaumousey pour un tiers et le sire de Bassompierre pour le dernier tiers. Gircourt appartenait au bailliage de Mirecourt.

De 1790 au 19 vendémiaire an X, Gircourt-lès-Viéville a fait partie du canton de Mirecourt.

L'église date du XVIIIe siècle. Dédiée à saint Martin, elle relevait du diocèse de Nancy. La cure était à la collation de l'abbé de Chaumousey et au concours, en dernier lieu à celle de l'évêque de Nancy.

La mairie et les écoles ont été construites en 1861.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie-école.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1912 1918 Nicolas Collin    
1920 1931 Joseph Arnoux    
1932 1933 Édouard Bastien    
1934 1944 Henri Malgouverné    
1945 mars 1971 Maurice Manjotel    
mars 1971 mars 1983 Paul Chapelier    
mars 1983 juin 1995 Georges Arnoux    
juin 1995 avril 2014 Maryse Gillet    
avril 2014 En cours Arnaud Jeandel    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[3].

En 2016, la commune comptait 180 habitants[Note 1], en augmentation de 4,05 % par rapport à 2011 (Vosges : -2,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1856
434568650656684708722703653
1861 1866 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
629609571527479475440404372
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
339287283246239228206193164
1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014 2016 -
147154161171166173177180-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique, logotype et devise[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
De gueules au filet en sautoir d'argent, cantonné, en chef d'un casque romain, à dextre d'une gerbe de blé, à senestre d'un fer de moulin, et en pointe d'une mitre, le tout d'or.
Commentaires : Armoiries composées par R.A. Louis et B. Georgin et adoptées par la commune en novembre 2017[6].

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Paul Chevreux, Louis Léon, Le Département des Vosges, vol. VI, Épinal, Impr. R. Busy, 1887, p. 323
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  6. [1]