Girardia tigrina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Girardia

G tigrina pattern 2.jpg

Girardia tigrina est une espèce de Dugesiidae (vers plats) originaire d'Amérique[1].

Description[modifier | modifier le code]

Girardia tigrina mesure environ 10 mm de long[2]. Sa tête possède deux oreillettes larges et courtes[2]. Ses yeux se présentent sous la forme de deux tâches non pigmentées[2]. La surface dorsale du corps compte de nombreux points colorés[2].

Distribution et écologie[modifier | modifier le code]

Originaire d'Amérique, l'espèce a été accidentellement introduite en Europe[3] et au Japon[2], où elle est devenue envahissante. Depuis qu'elle a été découverte en Europe en 1925[4], elle a été répertoriée dans de nombreux pays européens comme la France[4], l'Allemagne[5],[6], l'Italie[7], les Pays-Bas[8], la Roumanie[9] ou le Pays de Galle[10].

En Galles du Nord, il a été constaté que les espèces Polycelis nigra et Polycelis tenuis se déplaçaient, du fait de la prise de monopole de Girardia tigrina, qui dispose d'une meilleure capacité d'exploitation de la nourriture disponible[3].

Alimentation[modifier | modifier le code]

Girardia tigrina est une espèce carnivore qui se nourrit d'oligochètes, d'isopodes, de chironomidés, d'escargots, de trichoptères ou d'éphéméroptères[3].

Ploïdie[modifier | modifier le code]

Girardia tigrina est haploïde (son numéro est alors 8), mais il existe des spécimens diploïdes (2n=16) ou triploïdes (3n=24)[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) IR Ball, A contribution to the phylogeny and biogeography of the freshwater triclads (Platyhelminthes: Turbellaria), New York, McGraw-Hill, , p. 339-401
  2. a, b, c, d, e et f (en) R Sluys, M Kawakatsu et K Yamamoto, Exotic freshwater planarians currently known from Japan, coll. « Belgian Journal of Zoology » (no 140), , p. 103-109
  3. a, b et c (en) H Gee et JO Young, The food niches of the invasive Dugesia tigrina (Girard) and indigenous Polycelis tennis Ijima and P. Nigra (Müller) (Turbellaria; Tricladida) in a Welsh lake, coll. « Hydrobiologia » (no 254), (DOI 10.1007/BF00014313), p. 99
  4. a et b N Gourbault, Expansion de dugesia tigrina (Girard), planaire américaine introduite en Europe, coll. « Annales de Limnologie » (no 5), (DOI 10.1051/limn/1969006)
  5. (de) H Meinken, Ein verkannter Laichraùher — Wochenschrift fur Aquarien und Terrarienkunde, , p. 94-96
  6. (de) H Meinken, Planaria maculata, ein aus Nordamerika eingeschleffter Laichriiber und seine Vertilgung — Blatter fiir Aquarien und Terrarienkunde, , p. 131-133
  7. (en) M Benazzi, Karyological research on the American planarians Dugesia dorotocephala and Dugesia tigrina, coll. « Worm Runner's Digest » (no 12), , p. 81-82
  8. (en) G Velde, The immigrant triclad flatwormDugesia tigrina (Girard) (Plathelminthes, Turbellaria). Range-extension and ecological position in the Netherlands, coll. « Hydrobiological Bulletin » (no 9), (DOI 10.1007/BF02263331), p. 123-130
  9. H An der Lan, Zur Turbellarien Fauna der Danau, coll. « Arch. Hydrobiol. » (no 2), , p. 3-27
  10. (en) H Gee, The biology of the immigrant triclad Dugesia tigrina, Girard) : a comparative study with native triclad species, University of Liverpool,