Giovanni Francesco Conti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Giovanni Francesco Conti
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Giovanni Francesco Conti, dit Quinzano Stoa, en latin Quintianus Stoa (né en 1484 à Quinzano d'Oglio et mort en 1557) est un poète et humaniste italien de la Renaissance.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Quinzano d'Oglio près de Brescia, Giovanni Francesco Conti enseigne d'abord la jurisprudence à l'université de Padoue avant d'être appelé en France pour être le précepteur du jeune duc d'Angoulême (le futur roi de France François Ier).

Il retourne en Italie pour y professer les belles-lettres à Padoue, puis à Pavie et est couronné comme poète des mains de Louis XII à Milan.

Ses Poésies, écrites en latin, sont très nombreuses et très variées. On lui doit aussi, entre autres ouvrages, des Suppléments à Quinte-Curce, Venise, 1537.

Ses contemporains lui avaient donné le nom grec de Stoa (« Portique des Muses »), à cause de sa facilité à versifier.

Sources[modifier | modifier le code]

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Jean-François Quinzano » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, (lire sur Wikisource)