Giovanni Canavesio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un peintre italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Giovanni Canavesio
Naissance
Décès
Activité

Giovanni ou Jean Canavesio, né avant 1450 à Pinerolo (province de Turin, au Piémont), et mort après 1500, est un prêtre et un peintre italien (piémontais).

Notre Dame de la Miséricorde(1472), polyptyque, Taggia, église du couvent San Domenico.

Biographie[modifier | modifier le code]

Giovanni Canavesio est un prêtre piémontais qui a produit de nombreuses fresques dans la région de Nice à partir de la seconde moitié du XVe siècle. Il est identifié comme maître-peintre à Pinerolo en 1450. Il exerça à la fois son ministère de prêtre et la profession de peintre à Albenga entre 1472 et 1477. Il fut peintre à Nice à partir de 1480.

En 1472, il réalise avec son frère Giacomo le polyptyque d'Oristano (Sardaigne)[1].

Il fut influencé par Giacomo Jaquerio et Giovanni Baleison, avec qui il a travaillé.

C'est un bon connaisseur des Écritures et un pédagogue, dont les fresques visent l'instruction du fidèle (la catéchèse), comme c'est leur fonction traditionnelle, mais engagent également un renouvellement artistique : on remarque en effet leur caractère réaliste, franc, parfois brutal, assez éloigné de l'art idéaliste des peintes toscans et ombriens de son époque.

Œuvres[modifier | modifier le code]

La Brigue, chapelle Notre-Dame des Fontaines.
Fresques
Polyptyques
  • Madone entourée de saints, 1491, Turin, Galerie Sabauda ;
  • Notre dame de la Miséricorde (1472) à Taggia (Imperia) ;
  • Le Christ aux plaies, retable, église paroissiale, Biot, Alpes-Maritimes ;
  • Retable de saint Antoine de Padoue, église paroissiale, Lucéram, Alpes-Maritimes ;
  • Madone entourée de saints, 1499, église saints Giuseppe et Florian à Verderio Superiore, Lecco ;
  • Saint Michel, 1500, Pigna (Italie), église San Michele.
Tableaux

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Véronique Plesch, Painter and priest: Giovanni Canavesio’s Visual Rhetoric and the Passion Cycle at La Brigue, University of Notre Dame Press, , 492 p..
  • Luc Thevenon et Sophie Kovalevsky, La Brigue, arts et monuments, Nice, Serre, , 111 p..
  • Père Benoît Avena, Notre-Dame des Fontaines. La chapelle Sixtine des Alpes méridionales,, Borgo San Dalmazzo-Cuneo, Martini,
  • Elena Rossetti-Brezzi, Precisazioni sull'opera di Giovanni Canavesio : revisione critiche dans Bollettino della Societa Piemontese di Archeologia e di Belle Arti,
  • Vittorio Natale, Non solo Canavesio. Pittura lungo le Alpi Marittime alla fine del Quattrocento, in Primitivi Piemontesi nei musei di Torino, Fondazione CRT,
  • Luc Thévenon, Giovanni Canavesio (actif de 1472 à 1500) - Décorateur de Notre-Dame-des-Fontaines à La Brigue. Sources et influences, p. 106-114 Nice Historique, Nice, année 1997, no 267 Texte

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :