Giovanni Bernardo Carbone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un peintre italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

 Ne doit pas être confondu avec Giovanni Bernardo Carlone.
Giovanni Bernardo Carbone
Artgate Fondazione Cariplo - Carbone Giovanni Bernardo, Ritratto di gentiluomo.jpg

Portrait d'un gentilhomme (Fondazione Cariplo)

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
GênesVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Maître
Influencé par

Giovanni Bernardo Carbone (né le 12 mai 1616 à Gênes, dans le quartier d'Albaro - mort le 11 mars 1683 dans la même ville) était un peintre baroque italien appartenant à l'école génoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Giovanni Bernardo Carbone commence son apprentissage avec Giovanni Andrea de Ferrari et il est le contemporain, dans l'atelier, de deux autres de ses élèves : Giovanni Benedetto Castiglione et Andrea Podesta. Comme Ferrari, il fut influencé par Bernardo Strozzi.

Les autres influences de son style lui viennent d'un séjour à Venise entre 1643 et 1650, de ses compagnons Valerio Castello and Casone.

Au début de l'année 1659, il complète la fresque de la Présentation de la Vierge pour l'église Santa Maria dello Zerbino qui avait été laissée inachevée par la mort de Valerio Castello, en 1659.

En 1662, il peint Saint Louis de France en adoration devant la croix pour l'église Santissima Annunziata de Gênes. Il y montre son goût pour un chromatisme éclatant.

Par la suite, il va se consacrer presque exclusivement au portrait en imitant la manière de Antoine Van Dyck. Dans ses premiers tableaux, l'ensemble est assez rigide, les couleurs ternes, les ombres opaques. Ce n'est que quelques années plus tard qu'il a réussi à faire la synthèse entre figure et éléments décoratifs, à donner une profondeur psychologique à ses modèles comme dans le Portrait d'un gentilhomme.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • De Carrache à Guardi. La peinture italienne des XVIIe et XVIIIe siècles dans les musées du Nord de la France, p. 60-61, Édition de l'Association des Conservateurs de la Région Nord-Pas-de-Calais, Lille, 1985 (ISBN 2-902-092-05-9)
  • Daniele Sanguineti, Giovanni Bernardo Carbone, Edizioni dei Soncino, 2007 ; p. 254

Liens externes[modifier | modifier le code]