Giovanni Battista Orsini (cardinal)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Orsini.
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Giovanni Battista Orsini.
Giovanni Battista Orsini
Biographie
Naissance vers 1450
Monterotondo Flag of the Papal States (pre 1808).svg États pontificaux
Ordination sacerdotale
Décès /1503
Rome Flag of the Papal States (pre 1808).svg États pontificaux
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Sixte IV
Titre cardinalice Cardinal-diacre de S. Maria in Domnica
Cardinal-prêtre de Ss. Giovanni e Paolo
Évêque de l’Église catholique
Fonctions épiscopales Administrateur de l'archidiocèse de Tarento
camerlingue du Sacré Collège

Giovanni Battista Orsini (Monterotondo, vers 1450 - Rome, /1503[1]) fut un cardinal de l'Église catholique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Giovanni Battista Orsini est le membre le plus important de la branche des Orsini de Monterotondo. Il est le fils de Lorenzo Orsini, seigneur de Monterotondo, et de Clarisse Orsini, sœur du cardinal Latino Orsini. Il fut créé cardinal sous Sixte IV en 1483.

Il faisait partie des organisateurs du complot dit la Congiura di Magione contre César Borgia et le Pape Alexandre VI en 1502. À la suite de l'échec de l'opération, de nombreux membres de sa famille furent assassinés et il fut emprisonné au château Saint-Ange à Rome où il est mort empoisonné en 1502/1503.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En 1503 en plaçant le début de l'année au 1er janvier.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Moreri, Le Grand Dictionnaire historique ou le mélange curieux de l'histoire sacrée et profane, chez Denys Mariette, Paris, 1725, tome VI, p. 163 (lire en ligne)
  • Niccolò Machiavelli, La congiura de la Magione, éditeur Biblink, 2001 (ISBN 8888071156 et 9788888071152)
  • Lorenzo Cardella, Memorie storiche de' cardinali della Santa Romana Chiesa, Stamperia Pagliarini, III, 25, Rome, 1793.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]