Giovanni Battista Lama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un peintre italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Giovanni Battista Lama
Alliste. Gloria di San Quintino.jpg

Alliste, Chiesa patronale di San Quintino

Naissance
Décès
Activité

Giovanni Battista Lama (né en 1660 à Naples en Campanie - mort en 1748) est un peintre italien du XVIIe siècle de la fin de la période baroque actif principalement à Naples.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avec Paolo de Matteis, il fut l'élève de Luca Giordano. Il a peint surtout des toiles historiques.

Remarque : Ne pas le confondre avec le peintre napolitain Giovanni Bernardo Lama (1508-1579).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Musée des beaux-arts d'Agen[1] (tableaux réattribués[2] à Lama par les professeurs Pavone et Spinosa) :
    • Loth et ses filles (1660 ou 1673-1748), huile sur toile - 53 cm × 61 cm.
    • Salomon adorant les idoles (1660 ou 1673 ?-1748), huile sur toile - 53 × 61 cm.
  • Alliste (1735-1740), huile sur toile de 180 cm × 120 cm, abside della Chiesa patronale di San Quintino. Un des éléments d'un cycle de cinq peintures de forme ovale dédicacées aux saints patrons, dont un seul est signé GIO.BATTA.LAMA.
  • L'Archange Gabriel,
  • Diane et Actéon,
  • Vierge à l'Enfant, avec saint Jean-Baptiste et des saints,

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice sur le transfert
  2. préalablement attribués à son collègue Paolo de Matteis

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Maria Farquhar, Catalogue iconographique des principaux peintres italiens, Ralph Nicholson Wornum, Woodfall & Kinder, Angel Court, Skinner Street, London, (lire en ligne), p. 80-81 - Digitized by Googlebooks from Oxford University copy le 27 juin 2006.

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]