Giovanni Battista Bugatti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bugatti.
Giovanni Battista Bugatti
Mastro Titta.jpg
Mastro Titta offre une prise de tabac à un condamné.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Giovanni Battista BugattiVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
Mastro TittaVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Mastro Titta brandissant la tête d'un femme décapitée

Giovanni Battista Bugatti (1779-1869) fut le bourreau des États pontificaux actif de 1796 à 1865. Surnommé Mastro Titta, maestro di giustizia, ou maître de justice[1]. À l'âge de 85 ans, il a été mis à la retraite par le pape Pie IX avec une pension mensuelle de 30 scudi après avoir exercé le plus longtemps sa fonction de tous les bourreaux papaux[2],[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa première exécution remonte au  22 mars 1796. Jusqu'en 1810, la méthode d'exécution a été de décapitation par la hache, la pendaison ou le Mazzatello. Les Français ont introduit l'usage de la guillotine puis adoptée par les Etats pontificaux. La première utilisation de la guillotine date de 1816. Il a effectué un total de 516 exécutions.

Giovanni Battista Bugatti est décrit comme un homme petit, corpulent, toujours bien habillé. Il a fréquenté l'église Santa Maria in Traspontina. Il était marié, mais n'avait pas d'enfants. Lorsqu'il n'exerce pas  ses fonctions officielles, Bugatti et sa femme vendent des  parapluies et autres souvenirs pour les touristes. Il ne quittait jamais le Transtevere si ce n'est que pour faire des exécutions. L'une de ses exécutions, réalisée le 8 mars 1845, a été décrite par Charles Dickens dans son livre Images d'Italie (1846).

Ses vêtements tachés de sang et les guillotines sont exposées au Musée de la Criminologie à la Via del Gonfalone à Rome. 

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Liste des personnes exécutées par le Saint-Siège

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en)Allen, John L., Jr. He executed justice – papal execution Giovanni Battista Bugatti's life and work (National Catholic Reporter, 14 septembre 2001).
  2. (en) http://www.executedtoday.com/author/dogboy/, « 1796: Mastro Titta's first execution of many », sur ExecutedToday.com, (consulté le 12 avril 2017).
  3. (it) Livio Jannattoni, « Bugatti, Giovanni Battista in "Dizionario Biografico" », sur treccani.it (consulté le 12 avril 2017).

Références[modifier | modifier le code]