Giorgio Del Vecchio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Giorgio Del Vecchio
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 92 ans)
GênesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Giorgio Del Vecchio (Bologne, 1878 - Gênes, 1970) est un philosophe du droit italien, qui fut recteur de l'Université de Rome de 1925 à 1927.

Biographie[modifier | modifier le code]

Initialement sympathisant du fascisme, il s'en distança rapidement. En 1938, il perdit sa chaire à l'université en raison de sa judaïté; de nouveau, après avoir obtenu une chaire après la Libération, il fut exclu en 1944 en raison de ses compromissions passées.

Après guerre, il collabore à la revue Secolo d'Italia et à Pagina Libere. Il fut l'un des membres organisateurs de l'INSPE (Istituto nazionale di studi politici ed economici (it), 1958), un institut anti-communiste dans les années 1960 qui entretenait quelques relations avec le parti néo-fasciste MSI. Il fonda et dirigea la revue International Journal of Philosophy of Law. Néo-kantien, il voit le droit naturel comme un droit rationnel; il collaborait à diverses revues, dont en France les Archives de philosophie du droit et de sociologie juridique.

Del Vecchio était le fils du statisticien Giulio Salvatore Del Vecchio (it).

Références[modifier | modifier le code]