Gino Pariani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gino Pariani
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nom Virginio Peter Pariani
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 21 février 1928
Lieu Saint-Louis (États-Unis Drapeau : États-Unis)
Décès 9 mai 2007 (à 79 ans)
Lieu Saint-Louis (États-Unis)
Taille 1,73 m
Poste Attaquant
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1943 Drapeau : États-Unis Schumachers
1943-1947 Drapeau : États-Unis Raftery’s
1947-? Drapeau : États-Unis St. Louis Simpkins-Ford
- Drapeau : États-Unis Calcaterra
- Drapeau : États-Unis Wildcats A.C.
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1948-1950 Drapeau : États-Unis États-Unis 5 (1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Virginio “Gino” Peter Pariani (né le 21 février 1928 à Saint-Louis dans le Missouri et mort le 9 mai 2007 dans la même ville) fut un joueur de football américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Pariani, fils d'immigrés italiens, grandit au milieu de la classe ouvrière du quartier italien de The Hill à St. Louis. Cadet de deux frères, Pariani passe toute son enfance à faire du sport dans la rue[1]. Pariani rejoint une équipe locale à l'âge de 13 ans.

Carrière de club[modifier | modifier le code]

En 1943, Pariani rejoint les Schumachers à l'âge de 15 ans. Il gagne cette année-là son premier titre, le championnat de la St. Louis Municipal League. Il part ensuite chez les Raftery’s S.C, où il est élu MVP lors de la saison 1946-1947. Son équipe est rebaptisée les St. Louis Simpkins-Ford en 1947. Il remporte la coupe des États-Unis, l'U.S. Open Cup en 1948 et 1950. Il y joue jusqu'en 1963. Il joue également quelque temps pour Calcaterra et les Wildcats AC. Pariani est un All-Star de St. Louis tous les ans de 1946 à 1953.

Équipe nationale et olympique[modifier | modifier le code]

Son succès en club lui valent d'être appelé en sélection pour les Jeux olympiques de 1948. Ils perdent au premier tour 9-0 contre les Italiens. Pariani ne joue pas lors de cette défaite.

Pariani joue son premier match lors d'une défaite 11-0 contre la Norvège le 6 août 1948. Son deuxième match est cinq jours plus tard lors d'une défaite contre l'Irlande du Nord. Il ne rejoue pas en sélection jusqu'à la coupe du monde 1950. Il inscrit un but lors de la défaite 3-1 contre l'Espagne. Quatre jours plus tard, il est l'un des joueurs clés lors de la victoire 1-0 historique contre l'équipe d'Angleterre. Il joue son dernier match lors d'une défaite 5-2 contre le Chili[2].

En 1976, il est introduit au National Soccer Hall of Fame.

Il est marié à sa femme Janet de 1950 jusqu'à sa mort, d'un cancer le 9 mai 2007[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Game of Their Lives
  2. (en) Soccer Hall of Fame - Résultats
  3. Associated Press (11 mai 2007). Gino Pariani, Soccer Player Who Helped U.S. Upset England, Is Dead at 79. New York Times