Gillot Saint-Evre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un graveur image illustrant un peintre image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un graveur et un peintre français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Gillot Saint-Evre
Joseph Ramée by Gillot Saint-Evre.jpg

Portrait de Joseph-Jacques Ramée (1832), Blérancourt, musée national de la coopération franco-américaine.

Naissance
Décès
1858
Paris
Nom dans la langue maternelle
Gillot Saint-EvreVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Gillot Saint-Evre, né en à Boult-sur-Suippe et mort en à Paris, est un peintre et graveur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gillot Saint-Evre est un peintre histoire actif des années 1820 jusqu'à sa mort. Ces peintures s'inscrivent dans le style troubadour, reprenant de grandes scènes de l'Histoire de France en y apportant une touche de lyrisme romantique.

Liste des peintures[modifier | modifier le code]

Ses thèmes de prédilection sont des scènes médiévales, dont :

  • Jeanne d'Arc présentée à Charles VII, février 1429 (1833), par Dominique Papety d'après Gillot Saint-Evre, château de Versailles[1]
  • Entrevue de Gisors entre Philippe-Auguste et Henri II à Gisors, 21 janvier 1188 (1839), château de Versailles[2]
  • Mariage de Charles VIII et d'Anne de Bretagne, 6 décembre 1491 (1837), château de Versailles[3]
  • Charlemagne établissant Alcuin au Louvre, 780 (1835), château de Versailles[4]
  • Marie Stuart enfant déclamant une oraison funèbre, Versailles, hôtel de préfecture des Yvelines.
  • Miranda jouant aux échecs avec Ferdinand (1822), collection particulière.

Il est aussi l'auteur de portraits comme :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]