Gilles Vergnon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gilles Vergnon
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Nationalité
Formation
Activité
Rédacteur à
Autres informations
A travaillé pour
Institut d’études politiques de Lyon
Domaine
Archives conservées par
La Contemporaine (Arch 0182)[1]Voir et modifier les données sur Wikidata

Gilles Vergnon est un universitaire français, maître de conférence habilité en histoire contemporaine à l'Institut d'études politiques de Lyon. Il est spécialiste de l'histoire des gauches en Europe et de la Seconde Guerre mondiale[2].

Il est membre du conseil scientifique du Mémorial de Vassieux-en-Vercors[2], l'une des cinq villes faites Compagnon de la Libération par le général de Gaulle[3], et du Musée départemental d'Histoire de la Résistance et de la Déportation de l'Ain et du Haut-Jura[4].

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Les gauches européennes après la victoire nazie. Entre planisme et unité d’action (1933-1934), Paris, L’Harmattan, 1997, 472 p.
  • Le Vercors. Histoire et mémoire d'un maquis, Paris, Éditions de l'Atelier, 2002, réédition 2005, 256 p. (Prix Philippe Viannay 2002).
  • Laurent Bonnevay. Le centrisme, les départements, la politique (avec Bruno Benoit), Lyon, Stéphane Bachès, 2009, 256 p.
  • L'antifascisme en France : de Mussolini à Le Pen, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Histoire », , 234 p. (ISBN 978-2-7535-0951-1, présentation en ligne).
  • Résistance dans le Vercors. Histoire et lieux de mémoire, Grenoble, Glénat / Parc naturel régional du Vercors, 2012, 192 p.
  • Eugène Chavant (1894-1969), du « Poilu » de 1914 au chef de maquis de 1944, Musée de la Résistance et de la déportation de l’Isère/Conseil général de l’Isère, 2014.
  • Le « modèle » suédois : les gauches françaises et l'impossible social-démocratie, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Histoire. Histoire politique de la France au XXe siècle », , 182 p. (ISBN 978-2-7535-3957-0, présentation en ligne), [présentation en ligne].
  • Un enfant est lynché : l'affaire Gignoux, 1937, Paris, Presses universitaires de France, , 276 p. (ISBN 978-2-1308-0030-9, présentation en ligne).

Articles[modifier | modifier le code]

  • « 1944-2009. Regards sur la Résistance. Les avatars de la mémoire », Marianne, 661-662, , p. 118-120.
  • « Le Vercors, forteresse de la Résistance ? », dans  « Résistants et collabos. 1943 La France déchirée », Le Nouvel Observateur, hors série, novembre-.
  • « Destin des maquis », Le Monde, .
  • « Jeux de mots (maux) autour du Front national », Le Huffington Post, 2015.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « http://www.calames.abes.fr/pub/#details?id=FileId-2913 » (consulté le )
  2. a et b « GREPH - Gilles VERGNON », sur greph.sciencespo-lyon.fr (consulté le )
  3. « Les communes, Compagnons - Musée de l'Ordre de la Libération », sur www.ordredelaliberation.fr (consulté le )
  4. « Gilles Vergnon », sur http://larhra.ish-lyon.cnrs.fr/ (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Archives[modifier | modifier le code]