Gilles Vergnon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gilles Vergnon
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Date et lieu inconnusVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Français
Formation
Université de Grenoble
Activité
Historien, enseignant
Autres informations
A travaillé pour
Institut d’Études Politiques de Lyon
Domaine
Seconde Guerre Mondiale, XXe siècle

Gilles Vergnon est un universitaire français, maître de conférence habilité en histoire contemporaine à l'Institut d'études politiques de Lyon. Il est spécialiste de l'histoire des gauches en Europe et de la Seconde Guerre mondiale[1].

Il est membre du conseil scientifique du Mémorial de Vassieux-en-Vercors[1], l'une des cinq villes faites Compagnon de la Libération par le général De Gaulle[2], et du Musée départemental d'Histoire de la Résistance et de la Déportation de l'Ain et du Haut-Jura[3].

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Les gauches européennes après la victoire nazie. Entre planisme et unité d’action (1933-1934), Paris, L’Harmattan, 1997, 472 p.
  • Le Vercors. Histoire et mémoire d'un maquis, Paris, Éditions de l'Atelier, 2002, réédition 2005, 256 p. (Prix Philippe Viannay 2002).
  • Laurent Bonnevay. Le centrisme, les départements, la politique (avec Bruno Benoit), Lyon, Stéphane Bachès, 2009, 256 p.
  • L'antifascisme en France : de Mussolini à Le Pen, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Histoire », , 234 p. (ISBN 978-2-7535-0951-1, présentation en ligne).
  • Résistance dans le Vercors. Histoire et lieux de mémoire, Grenoble, Glénat / Parc naturel régional du Vercors, 2012, 192 p.
  • Eugène Chavant (1894-1969), du « Poilu » de 1914 au chef de maquis de 1944, Musée de la Résistance et de la déportation de l’Isère/Conseil général de l’Isère, 2014.
  • Le « modèle » suédois : les gauches françaises et l'impossible social-démocratie, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Histoire. Histoire politique de la France au XXe siècle », , 182 p. (ISBN 978-2-7535-3957-0, présentation en ligne), [présentation en ligne].
  • Un enfant est lynché : l'affaire Gignoux, 1937, Paris, Presses universitaires de France, , 276 p. (ISBN 978-2-1308-0030-9, présentation en ligne).

Articles[modifier | modifier le code]

  • « 1944-2009. Regards sur la Résistance. Les avatars de la mémoire », Marianne, 661-662, 19 décembre 2009, p. 118-120.
  • « Le Vercors, forteresse de la Résistance ? », dans  « Résistants et collabos. 1943 La France déchirée », Le Nouvel Observateur, hors série, novembre-décembre 2013.
  • « Destin des maquis », Le Monde, 15 août 2014.
  • « Jeux de mots (maux) autour du Front national », Le Huffington Post, 2015.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « GREPH - Gilles VERGNON », sur greph.sciencespo-lyon.fr (consulté le 27 novembre 2017)
  2. « Les communes, Compagnons - Musée de l'Ordre de la Libération », sur www.ordredelaliberation.fr (consulté le 27 novembre 2017)
  3. « Gilles Vergnon », sur http://larhra.ish-lyon.cnrs.fr/ (consulté le 27 novembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]