Gilles Michel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gilles Michel
Description de cette image, également commentée ci-après
Gilles Michel (au centre) au Salon de Bruxelles 2008.
Naissance (66 ans)
Marseille (France
Nationalité Drapeau de la France France
Profession
ex-Directeur général du groupe Imerys [1]
Formation

Lycée Thiers
Ecole polytechnique
IEP de Paris

ENSAE (École nationale de la statistique et de l'administration économique) [2]

Gilles Michel, dirigeant français né le à Marseille, a été le directeur général du groupe Imerys de à .

Études[modifier | modifier le code]

Gilles Michel prépare le concours de l'École polytechnique au lycée Thiers de Marseille[3]. Il y est reçu (X 1974), et continue ses études à l'École nationale de la statistique et de l’administration économique (ENSAE). Il poursuit par un diplôme à l'institut d’études politiques de Paris.

Carrière[modifier | modifier le code]

Gilles Michel commence sa carrière de 1979 à 1982 comme assistant de cours à l'ENSAE avant de devenir économiste industriel à la Banque mondiale à Washington de 1982 à 1986[4].

Il poursuit ensuite comme chargé d’études à la Compagnie de Saint-Gobain de 1986 à 1987 avant de poursuivre comme directeur du contrôle de gestion et du plan de la branche Céramiques industrielles jusqu'en 1989 puis directeur de l’établissement de la Filiale SEPR de Saint-Gobain au Pontet jusque fin 1994. La même année, toujours chez Saint-Gobain, il prend le poste de directeur Général division "Céramiques électrofondues " de la branche Céramiques Industrielles, poste qu'il occupera jusqu'en 1997[5].

En 1997, Gilles Michel prend ses premières fonctions de dirigeant et devient PDG de la filiale Ball Foster Glass Co. à Indianapolis (USA). Trois ans plus tard, il occupe le siège de président de la branche Céramiques et Plastiques de Saint-Gobain, et de membre du comité de direction générale du groupe.

En , rentre dans le secteur automobile alors comme directeur des Plates-Formes, des Techniques et des Achats chez PSA Peugeot Citroën[6]. Il y restera 5 ans avant de devenir, le , membre du directoire de PSA Peugeot Citroën, membre du comité de direction générale de PSA Peugeot Citroën et directeur de la Marque Citroën[7].

En , le dirigeant est nommé directeur général du Fonds Stratégique d'Investissement, doté de 20 milliards d'euros et qui vise à soutenir le développement de PME en croissance et à "sécuriser" le capital d'entreprises stratégiques[8].

En , Gilles Michel devient le président directeur général du groupe Imerys, spécialiste de la valorisation des minéraux[9].

Gilles Michel quitte ses fonctions opérationnelles chez Imerys en , ne conservant que la présidence du Conseil d'Administration. Fin , il cède ce fauteuil à Patrick Kron. Gilles Michel s'est installé à l'Ile Maurice où il préside le Conseil d’Administration du Charles Telfair Campus, premier opérateur d’éducation tertiaire du pays, tout en exerçant différents mandats d’administrateur de sociétés[10],[11].

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Gilles Michel (PDG Imerys) », sur www.sbc.slb.com (consulté le )
  2. (fr) « Gilles Michel quitte le Fonds stratégique d’investissement pour Imerys », sur www.usinenouvelle.com/ (consulté le )
  3. « Gilles Michel - Who's Who », sur www.whoswho.fr (consulté le )
  4. Gilles Michel - directeur de la marque Citroën, JDN
  5. Itinéraire de Gilles Michel, les Echos, 25 juin 2009
  6. « Biographie », PSA Peugeot-Citroën (consulté le )
  7. Citroën : Gilles Michel choisit son camp, Usine Nouvelle, 2 mars 2007
  8. Gilles Michel nommé DG du Fonds d'investissement, Challenges, 19 décembre 2008
  9. Gilles Michel quitte le FSI pour rejoindre Imerys, le Figaro, 9 juin 2010
  10. « Gilles Michel », sur http://charlestelfaircentre.com/ (consulté le )
  11. Imerys annonce la nomination de Patrick Kron comme nouveau Président du Conseil d’AdministrationCommuniqué de presse Ymeris du 25 juin 2019, consulté le 4 mai 2021.
  12. Décret du 12 juillet 2013 portant promotion et nomination