Gilles Heuré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gilles Heuré
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (62 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse
Pierre Albert (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Gilles Heuré est un journaliste et un écrivain français né le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études d'histoire Gilles Heuré soutient en 1995 une thèse sur Gustave Hervé publiée sous le titre Gustave Hervé : itinéraire d’un provocateur aux éditions La Découverte en 1997[2]. Chargé de cours à l'Université Paris IV, il est également grand reporter à Télérama[réf. souhaitée] et chroniqueur dans l'émission Clara et les chics livres sur France Inter[3].

En 2000, il publie un livre d'entretiens avec Alain Corbin, historien français spécialiste de l'histoire sociale et de l'histoire des représentations, des sens et des sensibilités : Alain Corbin : historien du sensible[4],[5].

Bon connaisseur de la période du début du siècle par ses recherches sur Gustave Hervé, Gilles Heuré s'intéresse ensuite à Léon Werth pour le cinquantenaire de sa mort et fait paraître en 2006 un essai biographique L'insoumis : Léon Werth (Éditions Viviane Hamy) où il replace le chroniqueur et écrivain antimilitariste et anticolonialiste, ami de Saint-Exupéry qui lui dédie Le Petit Prince, dans le contexte de la presse et des milieux politiques des années d’avant et après la guerre de 1914-1918[6],[7],[8].

Gilles Heuré publie en 2009 aux Éditions Viviane Hamy son premier roman, L'Homme de cinq heures : il y fait revivre la figure de Paul Valéry et, recensant les cinq heures dans la culture et dans l'histoire, aborde la question de l'écriture romanesque et de la création artistique[9],[10].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • L'insoumis : Léon Werth - 1878-1955, Paris, Éditions Viviane Hamy, , 333 p. (ISBN 978-2-87858-219-2) Ouvrage récompensé par le prix Henri Hertz.

Collaboration au Dictionnaire des sciences humaines, coll. Quadrige, PUF, 2006

  • L'Homme de cinq heures, Paris, Éditions Viviane Hamy, , 285 p. (ISBN 978-2-87858-298-7)
    Grand prix littéraire du Web - Premier roman
  • En 2010, il a préfacé et établi l'édition des reportages et romans de Joseph Kessel aux éditions Gallimard (coll.Quarto)
  • En 2011, il a collaboré au Petit dictionnaire des injures politiques aux éditions L'Éditeur (Bruno Fuligni, dir.)
  • En 2012, il publie Histoire de France, 100 brèves étonnantes aux éditions 12 bis.
  • Jean Clair, Philippe Bordeyne, Gilles Heuré, et Michel Biard, Télérama hors-série : Crime et châtiment au musée d'Orsay, Paris, Télérama, , 98 p. (ISBN 978-2-914927-19-2)
  • Le Dégoût de la guerre de 1914, Paris, Mercure de France, 2014, 128 p. (ISBN 978-2-7152-3491-8)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. notice BnF no FRBNF12224073.
  2. http://www.theses.fr/1995PA020011.
  3. Jeanne Ferney, « "Clara et les chics livres" : sérieux et fantaisie sur France Inter », Télé Obs,‎ (lire en ligne)
  4. « AccueilHistorien du sensible : entretiens avec Gilles Heuré Historien du sensible : entretiens avec Gilles Heuré », France Culture,‎ (lire en ligne)
  5. Daniel Bermond, « Historien du sensible », L'Express,‎ (lire en ligne)
  6. http://www.lmda.net/din/tit_lmda.php?Id=51957.
  7. https://www.letemps.ch/culture/conscience-werth-cest-droit.
  8. https://www.lesechos.fr/10/01/2006/LesEchos/19580-058-ECH_intraitable-leon-werth.htm.
  9. https://www.lemonde.fr/livres/article/2009/10/01/l-homme-de-cinq-heures-de-gilles-heure_1247665_3260.html.
  10. https://www.lexpress.fr/culture/livre/l-homme-de-cinq-heures_830385.html.

Liens externes[modifier | modifier le code]