Gilles Deschamps

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le christianisme image illustrant une personnalité image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant le christianisme et une personnalité française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Gilles Deschamps
Biographie
Naissance
vers 1350 à Rouen Drapeau de la France France
Décès
Rouen Drapeau de la France France
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par l'
antipape Jean XXIII
Évêque de l’Église catholique
Évêque de Coutances
14081414
Précédent Guillaume de Crèvecœur Jean de Marle Suivant
Autres fonctions
Fonction religieuse
Chanoine de Paris, Bayeux, Coutances, Bar-sur-Aube et de la cathédrale de Rouen[1]
Fonction laïque
Recteur des collèges Harcourt puis Navarre

Gilles Deschamps, aussi Gilles des Champs (Aegidius Campis[1]) (né à Rouen vers 1350 et mort à Rouen le ) est un professeur de théologie et cardinal français du XVe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Robert Deschamps, maire de Rouen et de Thomasse de Maudétour[1].

Le théologien Jean Gerson et le cardinal Pierre d'Ailly étudièrent avec lui au collège de Navarre. Deschamps est chanoine à Rouen et négocie à faire abdiquer l'antipape Benoît XIII. Il est confesseur et aumônier du roi Charles VI de France. Deschamps est nommé évêque de Coutances en 1408. Il participe au concile de Pise en 1409, comme ambassadeur du roi de France et évêque de Coutances.

Premier chapelain du roi, l'antipape Jean XXIII le crée cardinal lors du consistoire du . Il est donc considéré comme un pseudo-cardinal comme le fut Pierre d'Ailly.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Vincent Tabbagh (préf. Hélène Millet), Fasti Ecclesiae Gallicanae 2 Diocèse de Rouen : Répertoire prosopographique des évêques, dignitaires et chanoines des diocèses de France de 1200 à 1500, Turnhout, Brepols, , 447 p. (ISBN 2-503-50638-0), p. 149

Sources[modifier | modifier le code]

  • Hélène Millet, Le cardinal Gilles des Champs (ca 1350-1414) in Les Prélats, l'Église et la société : XIe-XVe siècles : hommage à Bernard Guillemain par Françoise Bériac. Talence : CROCEMS : Université Michel de Montaigne, Bordeaux III, 1994, p. 231-241.
  • Gilles des Champs sur le site Miranda

Voir aussi[modifier | modifier le code]