Gilles Bernier (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gilles Bernier et Bernier.
Gilles Bernier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Ambassadeur du Canada à Haïti (d)
-
Député de la Chambre des communes du Canada
Beauce
-
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Enfant
Autres informations
A travaillé pour
Religion
Parti politique

Gilles Bernier (1934-) est un ancien député à la Chambre des communes du Canada de 1984 à 1997. Il représente la circonscription de la Beauce (Québec) pour le compte du Parti progressiste-conservateur du Canada au cours de ses deux premiers mandats de 1984 à 1993.

Il siège ensuite à titre de député indépendant de 1993 à 1997. Gilles Bernier est ensuite nommé ambassadeur du Canada en Haïti de 1997 à 2001.

Gilles Bernier a été accusé de fraude et d'abus de confiance autour de l'embauche du fils d'un autre député conservateur, Richard Grisé, en échange de l'embauche de son fils, Maxime Bernier, par M. Grisé pour des emplois fictifs[1]. Cette accusation a fait que la cheffe du Parti progressiste-conservateur, Kim Campbell, a refusé d'endosser la candidature de Gilles Bernier sous la bannière conservatrice en 1993; il s'est alors fait élire comme député indépendant. M. Bernier a été acquitté de cette accusation en 1994. 

Liens familiaux[modifier | modifier le code]

Son fils, Maxime Bernier, est député à la Chambre des communes depuis 2006 et exerce jusqu’en 2008 diverses fonctions ministérielles dans le cabinet du Premier ministre Stephen Harper.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Althia Raj, « Souveraineté et scandales : la route de la rédemption improbable de Maxime Bernier », sur Huffington Post Québec, (consulté le 17 août 2018)