Gilles Archambault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Archambault (homonymie).
Gilles Archambault
Nom de naissance Gilles Archambault
Naissance
Montréal
Nationalité Canada Canadien
Profession
Formation

baccalauréat au Collège Sainte-Marie

licence en lettre de l'Université de Montréal

Gilles Archambault (né le ) est un romancier québécois né à Montréal, au Québec. En 1955, il obtient son baccalauréat au Collège Sainte-Marie et sa licence en lettre de l'Université de Montréal (1957).

Il a également beaucoup écrit sur le jazz, et a animé l'émission Jazz Soliloque à Radio-Canada pendant de nombreuses années.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • Une suprême discrétion (1963, Boréal Compact 2009)
  • La vie à trois (1965, Boréal Compact 2004)
  • Le tendre matin (1969, Boréal 1994)
  • Parlons de moi (1970, Boréal Compact 1997)
  • La fleur aux dents (1971, Boréal Compact 2002)
  • Enfances lointaines (1972, Boréal 1992), une collection de nouvelles
  • La fuite immobile (1974, Boréal Compact 2000)
  • Le Tricycle et Bud Cole Blues (1974), deux pièces de théâtre
  • Les Pins parasols (1976, Boréal Compact 2003)
  • Stupeurs (1979, Boréal Compact 2007)
  • Le voyageur distrait (1981, Boréal Compact 2006)
  • À voix basse (Boréal 1983)
  • Le Regard oblique (Boréal 1984)
  • L'obsédante obèse et autres agressions - Boréal 1987, Compact 1996 (Prix du Gouverneur général)
  • Chroniques matinales (Boréal 1989)
  • Les choses d'un jour (Boréal 1991)
  • Un après-midi de septembre (Boréal 1993, Compact 1994)
  • Tu ne me dis jamais que je suis belle (Boréal 1994, Compact 1996)
  • Nouvelles chroniques matinales (Boréal 1994)
  • Les Plaisirs de la mélancolie (Boréal 1994)
  • Dernières chroniques matinales (Boréal 1996)
  • Un homme plein d'enfance (Boréal 1996)
  • Les Maladresses du cœur (Boréal 1998)
  • Courir à sa perte (Boréal 2000)
  • Comme une panthère noire (Boréal 2001)
  • De si douce dérives (Boréal 2003)
  • De l'autre côté du pont (Boréal 2004)
  • L'Ombre légère (Boréal 2006)
  • Les Rives prochaines (Boréal 2007)
  • Nous étions jeunes encore (Boréal 2009)
  • Un promeneur en novembre (Boréal 2011)
  • Qui de nous deux? (Boréal 2011)
  • Lorsque le cœur est sombre (Boréal 2013)
  • Sortir de chez soi (Le Noroît, 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Le fonds d'archives de Gilles Archambault est conservé au centre d'archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec[1].

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fonds Gilles Archambault (MSS382) - Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).