Gilles Antonowicz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Antonowicz.
Gilles Antonowicz
Août 2014 jpg.jpg
Gilles Antoniowicz en 2014.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (66 ans)
MarseilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de

Gilles Antonowicz, né en 1953 à Marseille, est un avocat et essayiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est avocat au barreau de Grenoble.

Travaux[modifier | modifier le code]

Les travaux de Gilles Antonowicz portent principalement sur l'Occupation et ont pour points communs de traiter d'affaires judiciaires. Son ouvrage sur Jacques Isorni (dont l'itinéraire croise celui de grands avocats comme Moro-Giafferi, Albert Naud, René Floriot ou Jean-Louis Tixier-Vignancour) évoque notamment les procès Pétain et Brasillach. Il a été couronnée par le prix du Palais littéraire en 2008.

Son livre Mort d'un collabo relate le procès au cours duquel Maurice Garçon assura en 1943 devant le tribunal d’État la défense de cinq jeunes résistants, accusés de l'assassinat du docteur Guerin, un médecin collaborationniste poitevin (Affaire des cinq étudiants de Poitiers).

Grâce à l'étude de nouvelles archives, sa biographie de Pierre Pucheu a fortement nuancé le jugement habituellement porté sur ce personnage jugé à Alger en mars 1944, condamné à mort et fusillé.

Gilles Antonowicz est membre de l'association Pour une Histoire Scientifique et Critique de l'Occupation (HSCO) fondée par Jean-Marc Berlière qui en préside le comité d'éthique.

Comme avocat, Gilles Antonowicz a participé au débat sur la légalisation de l’euthanasie en intervenant notamment dans les affaires Chantal Sebire, Hervé Pierra et Patrick Koffel.

Il a également été l'avocat de la jeune fille utilisée comme « appât » dans l'affaire dite du « Gang des Barbares ». Revenant sur ce dossier, son livre sur l'affaire Halimi répond, selon Philippe Bilger, avocat général au procès, « à toutes les questions, démolit les idées fausses et, avec une parfaite honnêteté, scrute et analyse les noirceurs et les mystères de cette épouvantable affaire ».

Proche du comédien Christian Marin, il a écrit en sa compagnie les « Mémoires d’un chevalier du ciel » qui retracent la carrière de celui qui incarna, entre autres, le personnage du lieutenant Ernest Laverdure.

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Participation à des ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

  • Un Frenchy aux Indes, réalisateur, documentaire, Instantané d'histoire (Bonne Compagnie - ARTE), 2017.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes et articles en ligne[modifier | modifier le code]