Gildas Milin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gildas Milin, né le [1], est comédien, auteur dramatique et metteur en scène de ses pièces.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études d’arts plastiques, il intègre le Conservatoire national supérieur d'art dramatique dans les cours de Philippe Adrien et de Stuart Seide. En 1995, il fonde la compagnie Les Bourdons Farouches.

Auteur[modifier | modifier le code]

  • L’Ordalie, Éditions Actes Sud-Papiers, Paris, 1994
  • Le Triomphe de l’échec, Éditions Actes Sud-Papiers, 1994 (Prix de l’Association Beaumarchais 1994)
  • La Troisième Vérité, commande du Deutsches Theater (inédit)
  • La Confession, collectif, 1999
  • Le Premier et le dernier, Éditions Actes Sud-Papiers, 2000
  • Traduction de Visage de feu de Marius von Mayenburg pour la mise en scène d’Alain Françon, Théâtre national de la Colline, 2001, L’Arche Éditeur, Paris, 2001
  • Anthropozoo, Éditions Actes Sud-papiers, 2003
  • Phineas Gage, commande pour le Théâtre national de Strasbourg, 2004 (inédit)
  • Lenz et la fabrique scientifique pour un théâtre du ressenti, texte écrit pour les élèves de L’ERAC, à partir de l’œuvre de Georg Büchner, 2004 (inédit)
  • Commun n’est pas comme un, pour les élèves de l’École Régionale de Lille (Théâtre du Nord), 2005 (inédit)
  • L’Homme de février, Éditions Actes Sud-papiers, 2006
  • Ghosts, inédit, 2006
  • Machine sans cible, Éditions Actes Sud-papiers, 2007
  • Toboggan, Éditions Actes Sud-papiers, 2012
  • Le plus grand des plus petits, pour les élèves de la Manufacture-HETSR de Lausanne, 2013 (inédit)

Comédien[modifier | modifier le code]

Metteur en scène[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Milin, Gildas (1968-....), « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr, 31016-frfre (consulté le 21 février 2018)

Lien externe[modifier | modifier le code]