Gilbert Sauvan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sauvan.

Gilbert Sauvan
Illustration.
Fonctions
Président du conseil général puis départemental des Alpes-de-Haute-Provence

(4 ans, 10 mois et 27 jours)
Élection
Réélection
Prédécesseur Jean-Louis Bianco
Successeur Nathalie Ponce-Gassier (intérim)
Député de la 1re circonscription des Alpes-de-Haute-Provence

(5 ans)
Élection 17 juin 2012
Législature XIVe
Groupe politique SRC (2012-2016)
SER (2016-2017)
Prédécesseur Jean-Louis Bianco
Successeur Delphine Bagarry
Maire de Castellane

(4 ans, 6 mois et 17 jours)
Prédécesseur Michel Carle
Successeur Jean-Pierre Terrien
Maire de Peyroules

(25 ans et 2 jours)
Successeur Jean-Marie Aussel
Conseiller général puis départemental des Alpes-de-Haute-Provence
élu dans le canton de Castellane

(19 ans, 5 mois et 25 jours)
Élection 22 mars 1998
Réélection 21 mars 2004
20 mars 2011
29 mars 2015
Prédécesseur Michel Carle
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Peyroules (Alpes-de-Haute-Provence)
Date de décès (à 61 ans)
Nationalité Française
Parti politique Parti socialiste
Profession Technicien territorial au Conseil départemental des Alpes-de-Haute-Provence

Gilbert Sauvan, né le à Peyroules (Alpes-de-Haute-Provence) et mort le [1], est un homme politique français, membre du Parti socialiste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Natif de Peyroules dans le sud des Alpes-de-Haute-Provence, Gilbert Sauvan est fils d'agriculteurs. Il est marié et père d'une fille[2].

Il fait carrière à la Direction départementale de l'équipement des Alpes-Maritimes, département limitrophe de sa commune natale, comme contrôleur des travaux publics de l'État à la subdivision de l’équipement de Saint-Auban - Coursegoules (Alpes-Maritimes). D'abord syndiqué à la CGT, il prend sa carte au Parti socialiste en 1980[3]. Il est depuis 2007 technicien territorial au Conseil général des Alpes-Maritimes.

En 1983, il est élu maire de Peyroules, puis réélu en 1989, 1995 et 2001. Il est ensuite élu conseiller général dans le canton de Castellane en 1998, réélu en 2004 et 2011[3].

Il est élu le , député de la 1re circonscription des Alpes-de-Haute-Provence face à la candidate UMP, Éliane Barreille, maire de Malijai.

Le , il est élu président du Conseil général des Alpes-de-Haute-Provence succédant ainsi à Jean-Louis Bianco qui a renoncé à ses fonctions[4]. Le cumul de ces deux mandats étant incompatible, il abandonne la mairie de Castellane[3].

En mars 2015, il est élu conseiller départemental[5] du canton de Castellane en tandem avec Alberte Vallée[6]. Ils ont pour suppléants Thierry Collomp et Nadine Grac[7].

Le 28 août 2017, il annonce sa démission de la présidence du département, à compter du 1er septembre[8].

Gilbert Sauvan meurt le à l'âge de 61 ans, des suites d'une longue maladie[1].

Mandats[modifier | modifier le code]

Député
Conseiller municipal / Maire
Conseiller général / départemental
Autres mandats et fonctions

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Guillaume Messien, « Alpes-de-Haute-Provence : Gilbert Sauvan est décédé » sur hauteprovenceinfo.com, 16 septembre 2017
  2. Blog de Gilbert Sauvan
  3. a b et c « D'une victoire à l'autre, le parcours d'un militant », La Marseillaise, 16 octobre 2012, p. 4
  4. HPI 04/10/2012
  5. http://www.mondepartement04.fr/lannuaire/elus/gilbert-sauvan.html
  6. http://www.mondepartement04.fr/lannuaire/elus/alberte-vallee.html
  7. http://www.mondepartement04.fr/lannuaire/cantons/castellane.html
  8. Tanguy Cohen, « Alpes de Haute-Provence : Gilbert Sauvan quitte le Conseil départemental », La Provence,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]