Gilbert Nicolas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gilbert Nicolas
Gilbert Nicolas, lors d'une commémoration de la Première Guerre mondiale en 2014.jpg
Gilbert Nicolas, lors d'une commémoration de la Première Guerre mondiale en 2014
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Directeur de thèse

Gilbert Nicolas (né en 1949) est un historien français, spécialiste de l'histoire de l'enseignement au XIXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

À l'issue de sa scolarité à l'école normale d'instituteurs de Rennes (promotion des Héliastes, 1964-1968), Gilbert Nicolas exerce les fonctions d'instituteur d'Ille-et-Vilaine pendant dix ans avant d'obtenir l'agrégation d'histoire, en 1979. Professeur de lycée à Rennes et à Châteaubriant (Loire-Atlantique), inspecteur-professeur à l'école normale de Rennes, il est recruté comme PRAG, en 1985. Affecté au Service d'Enseignement à distance (SUED) de l'Université Rennes-II, il est chargé de la formation continue des PEGC des quatre académies de l'Ouest (Caen, Nantes, Orléans-Tours et Rennes). Il entame alors une thèse de doctorat avec Jacques Léonard, puis, après la maladie et la mort de celui-ci (1988), poursuit ses travaux de recherche sous la direction de Françoise Mayeur. Il soutient sa thèse, L'École normale primaire de Rennes et la première génération de normaliens en Bretagne, 1831-1852, devant l'Université Paris IV-Sorbonne, en . La même année, il devient maître de conférences d'histoire contemporaine à l'Université de Rennes 2. À partir de 1992-1993, il est nommé directeur d'études à l'IUFM de Bretagne et est élu, en 1993, président du Conseil scientifique de l'établissement. Entre 1996 et 1999, il travaille avec des universitaires allemands de Leipzig sur la construction de l'identité régionale, en France et en Allemagne. Cette recherche bilatérale débouche, en 1999, sur un colloque franco-allemand à Rennes, soutenu par la fondation Robert Bosch et sur un ouvrage, La construction de l'identité régionale : les exemples de la Saxe et de la Bretagne, XVIIIe – XXe siècles (2001). En , à l'Université de Paris IV-Sorbonne, il soutient son Habilitation à diriger des recherches (HDR), L'instituteur, le système scolaire et l'identité régionale au XIXe siècle, préparée sous la direction de Jean-Noël Luc.

Il est aujourd'hui professeur émérite d'histoire contemporaine à l'Université de Rennes 2, membre associé du CERHIO-CNRS (Centre de Recherches Historiques de l‘Ouest) et est membre du comité de rédaction de la revue Histoire de l’Éducation (INRP-ENS Paris).

Il a enseigné, jusqu'en 2017, à School Year Abroad (École américaine de Rennes) et, soutenu par cette école, des parents d'élèves américains et la Région Bretagne, il a dirigé un ouvrage collectif intitulé, Images des Américains dans la Grande Guerre. De la Bretagne au front de l'Ouest (paru en ).

Très engagé dans les actions bénévoles, Gilbert Nicolas a été président des Anciens élèves des écoles normales d'Ille-et-Vilaine, de 1984 à 2014. Administrateur du Centre franco-allemand de Rennes, à partir de 1987, il en a été le président, de à . L'Ambassade d'Allemagne à Paris lui a attribué le prix de l'Amitié franco-allemande, en 2009 et, quatre ans plus tard, en , Gilbert Nicolas a reçu la Croix d'Officier de l'Ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne (Bundesverdienstkreuz 1. Klasse)[1]. Il est également titulaire du grade d'officier de l'Ordre des Palmes académiques (2010) et de la Médaille des Services militaires volontaires (2019).

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Nicolas (Gilbert), Instituteurs entre politique et religion : la première génération de normaliens en Bretagne au 19e siècle, Rennes, Ed. Apogée, 1993
  • Nicolas (Gilbert), Moi, Julien Garnier, hussard de la République (1867-1945), Apogée, 1995.
  • Nicolas (Gilbert), (dir.), La construction de l'identité régionale. Les exemples de la Saxe et de la Bretagne, XVIIIe – XXe siècles, Presses Universitaires de Rennes, 2001.
  • Nicolas (Gilbert), «Les instituteurs sous le Second Empire. Pour une approche régionale des mémoires de 1861: l’exemple de l’académie de Rennes», Histoire de l'éducation, no 93, 2002, voir en ligne sur revue.org
  • Nicolas (Gilbert), Le Grand Débat de l'école au XIXe siècle. Les instituteurs du Second Empire, Belin, 2004.
  • Nicolas (Gilbert), Luc (Jean-Noël), Le Temps de l'école. De la maternelle au lycée, 1880-1960, éditions du Chêne, 2006.
  • Nicolas (Gilbert), Le Cercle Paul Bert de Rennes, 1909-2009. École, laïcité et République, Editions Apogée, 2009.
  • Nicolas (Gilbert), Quand les instituteurs répondaient au ministre. Mémoires des maîtres de l'enseignement primaire sous le Second Empire, Presses Universitaires de Rennes, 2012.
  • Nicolas (Gilbert), Brûlé (Daniel), (dir.), Grande Guerre et Légion d'honneur en Ille-et-Vilaine, Apogée, 2016.
  • Nicolas (Gilbert), (dir. avec Éric Joret et Jean-Marie Kowalski), Images des Américains dans la Grande Guerre. De la Bretagne au front de l'Ouest, Presses Universitaires de Rennes, oct.2017.


Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]