Gilbert Denoyan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gilbert Denoyan
Naissance
Décès (à 60 ans)
Paris
Nationalité Drapeau : France Française
Profession Journaliste
Spécialité Radio, télévision
Autres activités Acteur (pendant ses études)
Années d'activité 1963 - 2000
Médias
Média principal Radio
Pays Drapeau de la France France
Radio France Inter
Fonction Créateur du Téléphone sonne

Gilbert Denoyan, né le , mort le (à 60 ans) à Paris, est un journaliste français de radio et télévision.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études à l'École centrale d'électronique et des petits rôles dans quelques films, il entre en 1963 à Europe n° 1 où il reste jusqu'en 1968, puis travaille de 1970 à 1975 pour la deuxième chaîne de télévision de l'ORTF. En 1975, il devient rédacteur en chef adjoint de France Inter. Dans ce cadre il crée et produit l'émission Le téléphone sonne[1] , puis d'autres comme Face au public, Duel, Vendredi soir[2], qui devient Objections en 1993. Avec Jean Morzadec, il produit Zappinge (1990-1994) puis C'est aussi ça la vie (1995-1996)[3].

En mars 1996, il devient directeur général délégué auprès de Patrice Duhamel, puis remplace celui-ci comme directeur général de Radio France[3].

Durant l'été 1998, il crée la radio thématique 98 Radio France, autour de la Coupe du monde de football qui se déroule cette année-là en France[3].

Depuis janvier 1999, il présentait Res Publica le mercredi soir sur France Inter, et était devenu directeur délégué de Radio France en charge les opérations exceptionnelles auprès de Jean-Marie Cavada[4].

Il meurt le à l'hôpital Laennec après une intervention chirurgicale.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

  • El Fath parle : les Palestiniens contre Israe͏̈l, Albin Michel, 1970

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Les sources cinéma le font naître en 1937...