Gilbert Colbert de Saint-Pouange

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille Colbert.

Gibert Colbert, seigneur de Saint-Pouange est un homme d'État français, né en 1642 et mort le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Premier commis de la Guerre sous Michel III Le Tellier (son beau-frère) puis sous Louvois et Barbezieux, il joua le rôle d'un véritable ministre adjoint, un « échappé de ministre », écrit même Saint-Simon. En l'absence du ministre, il travaillait directement avec Louis XIV.

Quand Michel Chamillart fut nommé secrétaire d'État de la Guerre, Saint-Pouange se retira. La même année, il reçut la charge de grand trésorier de l'ordre du Saint-Esprit.

Décédé le à l'âge de 64 ans, il fut inhumé au couvent des Capucines à Montmartre[1].

Union et postérité[modifier | modifier le code]

Gilbert Colbert était un fils puîné de Jean-Baptiste Michel Colbert (°  - Troyes - Paris), seigneur de Saint-Pouange et de Villacerf, maître des requêtes au Conseil d'État, conseiller d'État (1631), intendant de Lorraine et Barrois (1657-1661), puis de Picardie et d'Artois (1661), et de Claude (« Claudine ») (° 1604), fille de Michel II Le Tellier (° 1575), seigneur de Chaville et de Villacoublay, magistrat financier, conseiller du Roi en la cour des aides de Paris.

Les Colbert-Chabanais comptent parmi les familles subsistantes de la noblesse française.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Gilbert Colbert : précisez », seigneur de Saint-Pouange 1642-1706, & Marie Renée de Berthemet (consulté le 15 octobre 2011)

Source[modifier | modifier le code]

  • Thierry Sarmant et Mathieu Stoll, Régner et gouverner : Louis XIV et ses ministres, Paris : Perrin, 2010, p. 291-292.
  • Jacky Rolin, Gilbert Colbert de Saint-Pouange et l'administration de l'armée sous Louis XIV, thèse de l'université de Paris I-Panthéon-Sorbonne, 2016.