Gil Jouanard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gil Jouanard
Description de l'image defaut.svg.
Naissance
Avignon
Activité principale
Distinctions
créateur des rencontres poétiques internationales de la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon
créateur du Centre régional des lettres du Languedoc-Roussillon, créateur du groupe Livre et Lecture de l'Assemblée des Région d'Europe, Président de l'association des Amis de Jacques Lacarrière.
Auteur
Langue d’écriture langue française
Genres

Gil Jouanard, né le à Avignon, est un écrivain français découvert par René Char.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il s'orienta d'abord vers le journalisme, métier qu'il pratiqua entre 1962 et 1965[1].

Ce fut à ce titre qu'il participa à la création de l'un des premiers quotidiens de l'Algérie indépendante de 1963 à 1964, puis il assura la responsabilité du choix des auteurs pour une encyclopédie jusqu'en 1974 et a été directeur de l'action culturelle et de l'information du Nouveau Théâtre national de Marseille (Compagnie Marcel Maréchal) de 1975 à 1977[1]. Il publia son premier livre sous l'amicale pression de René Char, en 1969. Il est l'auteur de plus de cinquante ouvrages appartenant à divers genres (le plus souvent inclassables).

Il habite Abbeville, après avoir vécu notamment à Avignon, Paris, Oran, Hambourg, Marseille, Villeneuve-lès-Avignon, Montpellier et de nouveau Paris. Dès 1977, il a créé les Rencontres poétiques internationales de la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon, ainsi que la première structure de recherche et d'animation littéraire permanente (Maison du Livre et des Mots) qu'il dirigea jusqu'en 1985. Il initia la création d'une résidence d'écrivains à Villeneuve-lès-Avignon, en 1982, en collaboration avec le CNL[1].

Il fut le président de la Fête du livre d'Aix-en-Provence, manifestation qu’il avait créée en 1977 et dirigée jusqu’en 1979. Dans le même temps, il a collaboré à de nombreuses revues et organisé des échanges littéraires tant en France qu'à l’étranger[1].

En 1986, il créa à Montpellier le Centre régional des lettres du Languedoc-Roussillon et la Maison du livre et des écrivains, qu'il dirigea pendant presque 20 ans, jusqu'à leur fermeture en 2004[1],[2].Il préside l'association des amis de Jacques Lacarrière, Chemins Faisant.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Chez Phébus
  • Un nomade casanier, 2003
  • La Saveur du monde, 2004
  • Moments donnés, 2005
  • Les Roses blanches, 2016
  • Celui qui dut courir après les mots, 2018
Chez Verdier
  • Untel, 2005
  • L'Envergure du monde, 2001
  • Mémoire de l'instant, 2000
  • Le Jour et l'Heure, 1998
  • C'est la vie, 1997
  • Plutôt que d'en pleurer, 1995
  • Le Goût des choses, 1994
Chez Fata Morgana
  • Jours sans événement, 1983
  • Un corps entier de songes, 1985
  • L'Eau qui dort, 1987
  • Le Moindre mot, 1990
  • Savoir où, 1992
  • L'Œil de la terre, 1994
  • Au Maramureṣ, en coll. avec Bernard Blangenois, 1996
  • Tout fait événement, 1998
  • Le Causse en hiver, 1999
  • Cela seul, 2002
  • Le Bois de Païolive, 2005
Aux éditions du Laquet
  • Les Arcs de Saint-Pierre, 2001
  • Maramures, terra incognita, 2002
  • Le Connemara, pays de l'imaginaire, 2002
  • Paris villages, 2003
  • De la Baltique aux Balkans, 2013
Aux éditions de l'Archange Minotaure
  • Les Sabots de sept lieues, 2004
  • Istanbul, 2005
  • Prague, 2005
  • Venise au clair obscur, 2006
Autres
  • Banlieue d'Aerea, Action Poétique/P.-J. Oswald, 1969
  • Diaclases, P.-J. Oswald, 1970
  • Poèmes hercyniens, P.-J. Oswald, 1972
  • L'Absent de l'indicatif, Chambelland, 1973
  • Hautes Chaumes, Les Amis de Métamorphoses, 1975 - 2 burins de Patrice Jeener
  • L'Odeur verte, Atelier des Grames, 1980
  • Lisières, marches et confins, Atelier des Grames, 1989
  • D'après Follain, Deyrolle, 1997
  • L'Envergure du monde, Deyrolle, 1996
  • Crépuscule musical, en coll. avec Colette Bourguignon, Filigranes, 1996
  • Bonjour monsieur Chardin !, Deyrolle, 1994
  • Aires de transit, Seghers, 1992
  • Sous la dictée du pays, Slatkine, 1982
  • Lentement à pied — à travers le Gras de Chassagne, cahier Solaire no 33, 1981

Aux éditions Anatolia

Aux éditions "Atelier in8"

  • La Boîte aux lettres de Palmyre, 2009

Aux éditions Isolato

  • L'Œil circonspect (à propos de Chardin), 2009
  • La Plus Belle Eau, 2009
  • "Dans le paysage du fond", 2013

Aux éditions Tertium

  • "De la Baltique aux Balkans", 2013

Aux éditions du Chassel

  • "Voyage à Païolive en Ardèche Méridionale", de Véronique Groseil (dessins) et Gil Jouanard, préface de Pierre Rabhi, 2013.
  • (ISBN 979-10-90929-04-3)
  • Aux éditions AZ
  • Je me souviens de Villeneuve-lès-Avignon, 2018

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]