Gibus de Soultrait

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gibus de Soultrait
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (63 ans)
BiarritzVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Gibus de Soultrait, né le [1] à Biarritz, a été cofondateur et directeur de la rédaction du magazine de surf, Surf Session (créé en 1986). Journaliste, écrivain, il dirige la version française (1994) de la revue culturelle américaine bimestrielle Surfer's Journal. Il a fait partie des membres fondateurs de Surfrider Foundation Europe en 1990. C'est un descendant de lafamille Richard de Soultrait.

Il a publié plusieurs livres généraux et historiques sur le surf, ainsi que des essais sur la thématique du mouvement qui lui ont valu d'échanger sur ce thème avec le philosophe Gilles Deleuze, engendrant la parution de L'entente du mouvement, en 1995.

L'originalité de son approche est de « concevoir le mouvement comme détaché du déplacement d’un point à un autre dans l’espace-temps usuel, pour alors l’entendre en soi comme étant un mouvement pris dans le déplacement d’un mouvement, le surfeur en mouvement avec le mouvement de la vague.» C'est un autre paradigme qui s'ouvre. «Ce ne sont plus les mêmes repères, les mêmes critères et les sensations encourues invitent à la perception et la construction d’un autre paradigme: non plus celui établi et connu du «libre arbitre» (ma liberté de choix) mais celui, à découvrir, à transcrire, de se placer «à juste titre», d’être opportun.»

Gibus de Soultrait poursuit le développement de cette pensée du mouvement dans le livre Le surf change le monde (2020), ouvrage à la fois historique (les Polynésiens, inventeurs du surf), narratif (voyage) et réflexif (époque actuelle), chaque partie du livre illustrant cette conception du mouvement, tirée de la vague. «Le surf et son paradigme de sensations et d’intellection deviennent appropriés dans un monde moderne rendu à l’incertitude des événements.»

Il enseigne au master de glisse (Bayonne) de l'Université Bordeaux II. Il a contribué à diverses expositions autour du surf, dont La déferlante surf, en 2019, au Musée d'Aquitaine, à Bordeaux.

Il a collaboré avec les revues Traverses, Chimères, Les périphériques vous parlent et la plate-forme interdisciplinaire Rhuthmos.eu.

Acteur associatif, impliqué notamment dans le combat écologique, il a été parmi les organisateurs du mouvement , Rame pour ta planète (2018-2019).

Outre ses écrits, il réalise, à la marge, de petits films vidéo comme Surfing Memory (2011), ou autour de la thématique du mouvement, Les vagues et les amours (5 min - 2015), Surf et danse (5 min - 2015), Opportunity (45 min - 2016), le Mouvement l'Agencement l'Enchantement (3 min - 2018), films visibles sur Youtube.

Gibus de Soultrait est lui-même un surfeur assidu depuis plus de cinquante ans.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Le surf change le monde, Editions Vent de Terre, (2020)
  • La question du rythme (de la vague) Surf Session Editions, 2013
  • Kelly Slater, le surf en tête avec les photos de Peter Wilson et Bernard Testemale, Surf Session Editions, 2012
  • L'entente du mouvement, l'opportunité, (esquisses d'une résistance 1989-2011) Surf Session Editions, 2011
  • Décennies de surf en France (livre photos&textes), Surf Session Editions, 2008
  • Le monde du surf, avec le photographe Sylvain Cazenave, Minerva, 2005
  • Pour un concept d'intégrité fondé sur la mobilité, Vent de Terre, 2000
  • L'entente du mouvement, Vent de Terre, 1995
  • L'homme et la vague, avec le photographe Sylvain Cazenave, Surf Session Editions, 1995
  • Le temps d'une réplique, Éditions Inavouables, 1985

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Soultrait, Gibus de (1957-....), « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr, 70131-frfre (consulté le 11 mars 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]