Gibson EDS-1275

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gibson EDS-1275
Image illustrative de l'article Gibson EDS-1275
Fabricant Gibson Guitar Corporation
Période 1963–1968, 1974–1998, depuis 1998
Fabrication
Corps Solid Body
Bois utilisés
Corps Acajou
Manche Acajou ou érable
Touche Palissandre
Accastillage
Chevalet Tune-O-Matic
Micros Humbuckers
Couleurs disponibles
Alpine White avec un accastillage Or, Heritage Cherry avec un accastillage Chrome

La Gibson EDS-1275 est une guitare électrique à double manche fabriquée par la firme américaine Gibson Guitar Corporation. Le manche du bas est standard, en 6 cordes pour les solos et le jeu en legato ; celui du haut est équipé de 12 cordes pour l'accompagnement ou le jeu en arpèges.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premières guitares doubles manches Gibson furent produites de 1958 à 1961. Elles disposaient d’un corps creux et de deux manches à 6 cordes, l’un ayant une longueur de diapason plus courte et étant accordé une octave plus haute. De 1962 à 1967, le modèle existait disposait d’un corps plein[1].

De 1962 à 1968, le modèle EBS-1250 double manche disposant d’un manche basse 4 cordes et d’un manche guitare à 6 cordes fut produit. Le modèle avait un circuit « fuzztone » et a été réédité de 1977 à 1978[2].

En 1963, le modèle EDS-1275 arriva sur le marché. Le manche du haut disposait de 12 cordes et celui du bas 6 cordes. Ce modèle double manche ressemble beaucoup à la Gibson SG et dispose aussi d’un corps plein. Nombreux appelaient la guitare "SG double manche“, dû à la ressemblance avec la SG. Néanmoins, contrairement à la SG, l’EDS-1275 dispose d’une touche plus petite et d’un cordier fixe. Cette version restera disponible jusqu’en 1968.

En 1974, Gibson recommence la production du modèle, qui restera disponible jusqu’en 1998.

Gibson a depuis réédité le modèle plusieurs fois[3].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Elle fut produite à la demande de certains musiciens désirant utiliser les deux types de sons sur scène sans avoir à changer fréquemment d'instrument[1]. Jimmy Page explique dans un interview de 2006[4] que Stairway To Heaven était initialement joué sur une guitare six et douze corde. La Gibson EDS-1275 lui permettait alors de jouer cette chanson en concert, sans devoir changer de guitare[4].

En plus des possibilités classiques, ce modèle permet de produire un enrichissement du son très particulier (aigus et médiums plus fouillés et cristallins que sur la SG) en laissant tous les microphones actifs grâce à la position mixte du sélecteur général (électronique 6 cordes seule, douze cordes seule, où dans ce cas précis, les deux simultanément). Les résonances ainsi obtenues par sympathie de vibrations sont propres à la EDS-1275.

Joueurs Notables[modifier | modifier le code]

Jimmy Page[modifier | modifier le code]

L'EDS-1275 est devenue célèbre grâce à Jimmy Page, guitariste de Led Zeppelin, qui l'employait sur scène pour certains morceaux (Stairway to Heaven, The Song Remains The Same, The Rain Song)[5]. Il s'agit d'un modèle de 1968 et a été fabriqué sur mesure[6].

Slash[modifier | modifier le code]

Slash jouant avec une EDS-1275 noire lors d'un concert des Velvet Revolver.

Slash, guitariste des Guns N' Roses, utilisait cette guitare pour des chansons comme Knockin' on Heaven's Door et Patience[7].

Don Felder[modifier | modifier le code]

Don Felder des Eagles utilisa cette guitare sur scène pour le titre phare du groupe : Hotel California[8].

John McLaughlin[modifier | modifier le code]

Elle était également utilisée par John McLaughlin (fraîchement sorti du groupe de Miles Davis) avec le Mahavishnu Orchestra. John McLaughlin avait la particularité (et le mérite) de jouer sur une Gibson EDS-1275, tout son répertoire Jazz-Rock, particulièrement complexe et plein de virtuosité[9].

Autres joueurs notables[modifier | modifier le code]

Voir Aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Michael Wright, « Gibson EDS-1275 and EMS-1235 », Vintage Guitar® magazine,‎ (lire en ligne)
  2. « Gibson EBS-1250 Black 1966 », sur reverb.com (consulté le 19 janvier 2018)
  3. (en) « EDS-1275 Doubleneck », sur gibson.com
  4. a et b (en) « Those Daring Young Men and Their Doubleneck Guitars: A Brief History of Multi-Neck Players », Premier Guitar,‎ (lire en ligne)
  5. « Jimmy Page's double-neck Gibson EDS-1275 », sur Rolling Stone (consulté le 19 janvier 2018)
  6. Jeff Strawman, « 1968 Gibson EDS-1275 Double Neck », sur www.led-zeppelin.org (consulté le 19 janvier 2018)
  7. (en) « Slash’s Doublenecks », Slash's World,‎ (lire en ligne)
  8. (en) « Don Felder "Hotel California" EDS-1275 », sur gibson.com
  9. (en) « An EDS-1275 and a Drone-Stringed J-200: The Tale of John McLaughlin’s Two Rare Gibsons », sur gibson.com