Giancarlo Galan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un homme politique image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un homme politique italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Giancarlo Galan

Giancarlo Galan (né le à Padoue) est un homme politique italien, membre du Peuple de la liberté, puis de Forza Italia.

Après avoir présidé la région Vénétie (1995-2010), Giancarlo Galan est ministre des Politiques agricoles depuis le , en remplacement de Luca Zaia (politicien de la Ligue du Nord qui l'a remplacé à la tete de la région Vénétie), dans le Gouvernement Silvio Berlusconi IV. Depuis le , à la suite d'un remaniement, il devient ministre pour les Biens et les Activités culturels (Culture) et jusqu'à la démission du gouvernement Berlusconi IV. N'étant alors pas député, il ne retrouve aucune charge lors de ce départ. Élu député en 2013 pour le Peuple de la liberté et élu le 7 mai 2013 président de la commission n° VII (Culture, sciences et éducation) de la Chambre des députés. Le 16 novembre il adhère à Forza Italia. Condamné définitivement en 2014 pour avoir obtenu des pots-de-vin lors de la construction du Mosé, il est déchu en avril 2016 de son mandat de député par la Chambre[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.ilfattoquotidiano.it/2016/04/27/galan-camera-vota-la-decadenza-da-publitalia-al-veneto-e-governo-ascesa-e-caduta-del-doge-azzurro/2677141/