Giacomo Rizzolatti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Giacomo Rizzolatti
Giacomo Rizzolatti.jpg

Giacomo Rizzolatti en octobre 2012

Biographie
Naissance
(80 ans)
Kiev (Ukraine)
Nationalité
Lieu de travail
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Membre de
Distinctions
Liste détaillée
Prix Antonio Feltrinelli ()
Herlitzka Prize (d) ()
Prix Grawemeyer ()
Prix de Plasticité neuronale (d) ()
Prix Jean-Louis-Signoret ()
Prix Princesse des Asturies de la recherche scientifique et technique (d) ()
Prix Brain Prize ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Giacomo Rizzolatti (né le à Kiev, en Ukraine) est un médecin et biologiste de nationalité italienne. Il est professeur de physiologie à l'université de Parme, en Italie. Il est à l'origine de nombreuses découvertes en neuroscience intégrative. Il est élu associé étranger de l'Académie des sciences française.

Biographie[modifier | modifier le code]

  • 1961 : docteur en médecine, université de Padoue (Italie)
  • 1964 : spécialisation en neurologie, université de Padoue
  • 1969 : Libero Docente en physiologie humaine, Rome (Italie)
  • 1964-1967 : assistant en physiologie humaine, université de Pise (Italie)
  • 1967-1969 : assistant en physiologie humaine, université de Parme (Italie)
  • 1969-1975 : professeur associé de physiologie humaine, université de Parme
  • depuis 1975 : professeur de physiologie humaine, université de Parme
  • 1988-1991 : président du Scientific Committee European Training Program in Brain and Behaviour Research, Fondation européenne de la science
  • depuis 2002 : directeur du département de neuroscience, université de Parme.

Activité scientifique[modifier | modifier le code]

Découvertes majeures[modifier | modifier le code]

On doit à Giacomo Rizzolatti des observations très innovantes sur l’activité cérébrale chez le singe, montrant comment, chez cet animal, l’image mentale d’un mouvement à exécuter pourrait se construire par imitation de l’expérimentateur – ce qui fait repenser la notion d'empathie due aux neurones miroirs.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • From Monkey Brain to Human Brain, avec Stanislas Dehaene, Jean-René Duhamel, Marc D. Hauser
  • Les Neurones miroirs, avec Corrado Sinigaglia, traduit de l'italien par Marilène Raiola, décembre 2007, édition Odile Jacob, collection sciences

Sociétés savantes[modifier | modifier le code]

Giacomo Rizzolatti est membre de diverses académies ou sociétés savantes :

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]