Aller au contenu

Ghost of a Tale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ghost of a Tale

Développeur
Seith CG
Éditeur
Seith CG
Réalisateur
Lionel Gallat (réalisateur, programmeur, illustrateur, animateur, designer)
Paul Gardner (designer et scénariste)
Cyrille Paulhiac (programmeur)
Jérôme Jacinto (illustrateur)
Nicolas Titeux(sound designer)
Compositeur
Jeremiah Pena Containher
Mathieu Alvado

Début du projet
2012
Date de sortie
Microsoft Windows

INT : 13 mars 2018


Xbox One, Playstation 4

INT : 12 mars 2019


Nintendo Switch

INT : 8 octobre 2020[1]

Genre
Mode de jeu
Un joueur
Plate-forme

Langue
Moteur

Évaluation
ESRB : E10+ ?
PEGI : 12 ?
Site web

Ghost of a Tale (litt. « [le] fantôme d'un conte », qui signifie avec un jeu de mots « l'ombre d'un conte/une queue ») est un jeu vidéo édité et développé par Lionel Gallat alias SeithCG. Il est sorti sur Microsoft Windows en accès anticipé de jusqu'à la date de sortie finale, le . Sur consoles, le jeu est sorti le sur Xbox One et PlayStation 4 et le sur Nintendo Switch.

Tilo, un souriceau ménestrel, est enfermé pour sédition dans une prison gardé par des rats anthropomorphes. Il veut retrouver Merra, sa femme qui est emprisonnée ailleurs. Il devra donc s'évader du donjon de Fort Deruine tout en faisant preuve de discrétion. Il doit également découvrir ce qu'il est advenu de sa femme Merra qui a été séparée de lui lors de son emprisonnement.

Système de jeu

[modifier | modifier le code]

Contrairement à beaucoup d'autres jeux d'infiltration, Ghost of a Tale ne propose pas de combats au cas où le joueur se fait repérer. Il faut ici faire preuve de ruse.

Développement

[modifier | modifier le code]

Originaire de Perpignan, Lionel Gallat est un ancien animateur de DreamWorks et d'Universal. Il a entre autres réalisé les animations ou été directeur d'animation dans des films d'animation tels que Le Prince d'Égypte, Gang de requins ou encore Moi, Moche et Méchant. Après quinze ans dans l'industrie du cinéma d'animation (il est entré chez Dreamworks en 1998), le Français se remet en question et décide de tout plaquer en quittant Illumination Mac Guff pour se consacrer à son autre passion qu'est le jeu vidéo.

Lionel Gallat s'est occupé de 90 % du développement du jeu, que ce soit le design, le codage, ou encore la direction artistique. Au fur et à mesure du développement, cinq autres personnes, dont un développeur, un scénariste, ou encore un compositeur, sont venus lui prêter main-forte afin de terminer la version PC. Le bruitage et sound design du jeu sont réalisés par Nicolas Titeux[2].

Microsoft a repéré son projet et le jeu est disponible en game preview depuis 2016 sur Xbox One.

Avec l'aide de Seaven Studio, Lionel Gallat peaufine les versions Xbox One et Playstation 4. Les deux versions sont sorties le [3]

Récompenses

[modifier | modifier le code]
  • Ping Awards 2018 : Ping Award du meilleur jeu indépendant et Mention spéciale - Graphismes, également nommé au Ping Award des meilleurs graphismes[8].

Références

[modifier | modifier le code]
  1. (en-US) « The Switch version is out today!!! », sur Ghost of a Tale, (consulté le ).
  2. Nicolas Titeux, sound designer et compositeur
  3. Lionel Gallat, de Dreamworks à Ghost of a Tale
  4. Kahn Lusth, Test : Ghost of a Tale - Il ne souris plus trop, 15 avril 2018, Canard PC n°379, p. 22.
  5. Benoît Reinier (ExServ), Test : Ghost of a Tale, 14 mars 2018, Gamekult.
  6. Clementoss, Test du jeu Ghost of a Tale, 24 mars 2018, Jeuxvideo.com.
  7. « TEST. Ghost of a Tale (PC) », sur Gameblog (consulté le )
  8. Nourdine Nini, Ping Awards 2018 : Voici le palmarès complet de la 6ème édition, 1er novembre 2018, Gameblog.

Bibliographie

[modifier | modifier le code]