Ghislaine Chartron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ghislaine Chartron
Description de l'image Rencontres Wikimedia France - Intervention de Ghislaine Chartron.JPG.
Naissance (60 ans)
Paris (France)
Nationalité Drapeau : France française
Domaines Sciences de l'information et de la communication
Institutions Conservatoire national des arts et métiers
Diplôme Université Paris VII, Université de Lyon I

Ghislaine Chartron, née en 1961, est professeure en Sciences de l’information et de la communication titulaire de la Chaire d’« Ingénierie documentaire » au Conservatoire national des arts et métiers. Elle dirige l'Institut national des techniques de la documentation.

Titres universitaires[modifier | modifier le code]

  • 1988 : Doctorat de l’Université Paris VII, spécialité Information Scientifique et Technique
  • 2001 : Habilitation à diriger des recherches en sciences de l’information et de la communication (Université Claude-Bernard, Lyon). Titre : L’information scientifique et le numérique, sous la direction de Jean-Michel Salaün.
  • 2002 : Qualification aux fonctions de Professeur des Universités en sciences de l'information et de la communication.

Carrière[modifier | modifier le code]

Activités de recherche[modifier | modifier le code]

Thèmes de recherche[modifier | modifier le code]

  • Édition scientifique numérique : modèles économiques, open access, stratégies d’acteurs, usages de l’information numérique, reconfiguration de la filière
  • Analyse comparée des modèles de publication sur le Web (comparaison des branches sectorielles : édition scientifique, presse, musique, audiovisuel, fiction)
  • La médiation numérique, impact sur les métiers du document

Animation de projets de recherche[modifier | modifier le code]

Publications récentes (2016-2018)[modifier | modifier le code]

  • Evelyne Broudoux, Laurence Balicco, Ghislaine Chartron, Viviane Clavier, Isabelle Pailliart (dir), L'éthique en contexte info-communicationnel numérique : Déontologie, régulation, algorithme, espace public, Editions DeBoeck, 2018, 160p
  • Ghislaine Chartron. « L’Open science au prisme de la Commission européenne », Education et sociétés, 2018/1 (n° 41), p. 177-193. DOI : 10.3917/es.041.0177. URL : https://www.cairn.info/revue-education-et-societes-2018-1.htm-page-177.htm.  
  • Ghislaine Chartron, « Géopolitique de l’open access», Colloque ICOA18, Ecole des sciences de l’information (ESI), Rabat, 28-, à paraître, prépublication https://www.researchgate.net/publication/329102171_Chartron-ICOA2018-preprint
  • Ghislaine Chartron, Joachim Schöpfel. « Open access et Open science en débat », Revue française des sciences de l’information et de la communication, 11 | 2017, URL : http://journals.openedition.org/rfsic/3331 [Publication accessible librement]
  • Ghislaine Chartron, Joachim Schöpfel (dir.). Libre accès aux publications et sciences ouvertes en débat. Revue française des sciences de l’information et de la communication, 11 | 2017, URL : http://journals.openedition.org/rfsic/2868 [Articles accessibles librement]
  • Christophe Boudry, Ghislaine Chartron. « Availability of digital object identifiers in publications archived by PubMed », Scientometrics, March 2017, Vol. 110, N°3, pp. 1453–1469
  • Ghislaine Chartron. « Stratégie, politique et reformulation de l’open access », Revue française des sciences de l’information et de la communication ». Revue française des sciences de l’information et de la communication, 2016, n°8, URL : http://journals.openedition.org/rfsic/1836  [Article accessible librement].
  • Souad Odeh, Ghislaine Chartron. « Acteurs et économie des métadonnées du livre en France : analyse et avenir». Documentation et bibliothèques, 2016, vol. 62, n°1, pp. 3-47
  • Ghislaine Chartron. « Edition et publication des contenus : regard transversal sur la transformation des modèles », in Publier, éditer, éditorialiser, Nouveaux enjeux de la production numérique, DeBoeck Editeur, 2016, pp. 9-36. URL : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01522295 [Publication accessible librement]

Voir aussi[modifier | modifier le code]