Gestion libre de parc informatique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
GLPI
Gestion Libre de Parc Informatique
Gestion Libre de Parc Informatique

Développeurs Julien Dombre et Jean-Mathieu Doléans (chefs de projet)
Première version 2003
Dernière version 0.90.3 ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Écrit en PHPVoir et modifier les données sur Wikidata
Environnements Tous OS pouvant supporter un serveur Web, PHP et MySQL
Type Gestion d'help desk et de parc informatique
Licence GNU GPL 2
Site web www.glpi-project.org

GLPI (gestionnaire libre de parc informatique) est un logiciel libre permettant la gestion de parc informatique et de gestion des services d'assistance distribué sous licence GPL. Le projet totalement communautaire a été lancé en 2003 par l'association Indepnet.

Présentation[modifier | modifier le code]

GLPI se présente comme une interface web, développée en PHP. Ses fonctionnalités couvrent:

De plus, GLPI présente de nombreux plugins venant ajouter d'autres fonctionnalités à la liste présente comme la génération d'une représentation graphique du réseau et de ses composants, l'émission d'alertes supplémentaires, la mise à disposition de Webservices, etc.

En avril 2012, 2 236 entités (collectivités, universités, grandes entreprises, PME...) pour 1 608 754 postes ont indiqué utiliser le logiciel[2]. En novembre 2010, 1 839 entités pour 1 066 819 postes étaient recensées.


GLPI a reçu le Trophée d’argent dans la catégorie "sécurité" aux Trophées du libre 2006 à Soissons.

Dans son dernier rapport, le CIGREF[3] dresse une matrice des solutions libres les plus utilisées dans les grandes entreprises françaises du CAC40. Le projet GLPI figure en 12e position sur un palmarès de 50 solutions opensources citées.

Le ministère de l'Éducation nationale français a indiqué que la moitié des académies utilisait la solution GLPI couplée à OCS Inventory dans une réponse à l'Assemblée nationale[4].

Langues[modifier | modifier le code]

GLPI est multilingue, avec 45 langues disponibles[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (mai 2016).

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références.