Gertrude de Nesle-Soissons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nesle (homonymie).
Gertrude de Nesle-Soissons
Biographie
Naissance
Décès
Père
Raoul I. (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Fratrie
Robert de Châtillon
Johann II. von Soissons (en)
Guido III. von Châtillon (d)
Raoul de Soissons (en)
Gaucher III de ChâtillonVoir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfant

Gertrude de Nesle-Soissons (1185 - † ), fille de Raoul le Bon (Raul III seigneur de Nesle et Ier comte de Soissons) et d'Alix de Dreux petite-fille de Louis VI.

Ascendance[modifier | modifier le code]

Hugues CapetRobert II de FranceHenri Ier de FrancePhilippe Ier de FranceLouis VI de FranceRobert Ier de DreuxAlix de DreuxGertrude de Nesle-Soissons

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Gertrude épouse en premières noces le comte Jean de Beaumont, le dernier comte de sa Maison, † sans postérité en 1223, fils du comte Mathieu II de Beaumont.

En 1193 elle épouse en secondes noces le connétable Mathieu II de Montmorency (v. 1174 - 1230), fils de Bouchard V de Montmorency et de Laurence de Hainaut. De ce mariage sont issus[1] :

- Il ne faut pas la confondre avec sa cousine germaine homonyme, autre Gertrude de Soissons, fille puînée de Jean (châtelain de Bruges, sire de Nesle, Falvy et La Hérelle, frère cadet du comte Raoul le Bon), dame de Nesle qu'elle transmet à son deuxième mari Raoul (II) de Clermont (Ier de Clermont-Nesle), épousé vers 1203/1207, seigneur d’Ailly, Paillart et Tartigny (fils de Simon (Ier) de Clermont, le frère cadet du connétable-comte Raoul Ier de Clermont le Roux), d'où la Maison de Clermont-Nesle (parmi leur dizaine d'enfants, leur fils aîné fut Simon II, père du connétable Raoul II de Clermont-Nesle ; un des cadets fut Renaud-Geoffroy/Godefroy évêque de Beauvais en 1234-1236, et un autre Raoul de Tartigny ; la benjamine fut Isabelle x son neveu Renaud Ier de Dargies ci-après).

Son premier mari était probablement Renaud Ier de Mello († vers 1201/1204), mais la suite est incertaine : d'où ? Isabeau de Mello x Simon d'Argies < Renaud Ier d'Argies x ? sa tante Isabelle de Clermont-Nesle ci-dessus < certains auteurs sautent cette génération : Gobert Ier d'Argies x Isabelle/Ide de Meulan-Gournay fille d'Amaury II et petite-fille d'Amaury Ier ? ou x Ide fille du comte Jean III de Soissons-Nesle ? < certains auteurs sautent cette génération : Renaud II d'Argies < Jeanne d'Argies dame de Catheux, † 1334, x 1° Hugues Ier comte de Soissons-Nesle, fils du comte Jean IV et petit-fils du comte Jean III : parents de la comtesse Marguerite de Soissons, d'où succession ; x 2° Jean de Charolais de Clermont fils de Robert de France : d'où postérité ; x 3° Hugues de Châtillon-St-Pol, fils de Jacques Ier de Leuze, Condé, Carency, Bucquoy, Aubigny : d'où postérité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Mathieu II "le Grand" de Montmorency (généalogie détaillée) », « Noblesse de la Région de Paris → Beaumont et Beauvaisis », sur fmg.ac/Projects/MedLands (consulté le 5 octobre 2017).