Gershon Sirota

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la culture juive ou le judaïsme
Cet article est une ébauche concernant la culture juive ou le judaïsme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Gershon Sirota

Gershon Sirota (1874-1943) fut un des plus grands chantres juifs (hazzanim) en Europe, connu sous l’appellation du « Caruso juif »[1].

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Gershon Sirota est né en 1874 en Podolie[2]. Au début de sa carrière, Gershon Sirota est chantre à Odessa, en Ukraine. Puis, pendant huit ans, il est le chantre de la synagogue d'État de Vilna. Il donne des concerts à travers l'Europe. De 1907 à 1927, il est le chantre de la célèbre synagogue de Varsovie, en Pologne, située rue Tlomackie[3]. En 1935, il devient chantre de la synagogue Nozyk de Varsovie. Il donne un concert à Carnegie Hall à New York. Il est un des premiers hazzanim à enregistrer sur disques. Il décède lors de l'insurrection du ghetto de Varsovie en 1943.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]