Gerrit Achterberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant néerlandais
Cet article est une ébauche concernant un écrivain néerlandais.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Achterberg.
Gerrit Achterberg
Achterberg.jpg

Gerrit Achterberg (1936)

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 56 ans)
LeusdenVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Condamné pour
Distinctions
Liste détaillée
Prix Herman Gorter (d)
Prix de poésie de la ville d'Amsterdam (d) ( et )
Prix P.C. Hooft ()
Prix Constantijn Huygens ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Gerrit Achterberg, né le 20 mai 1905 à Langbroek aux Pays-Bas, mort le 17 janvier 1962 à Leusden aux Pays-Bas, est un écrivain néerlandais.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Matière. Poèmes. Trad. du hollandais par Henk Breuker, Frédéric Jacques Temple & F. Cariés. Montpellier, La Licorne, 1952. (Trad. du: Stof [Den Haag, 1946])
  • De zangen van twee twintigers (1925)
  • Afvaart (1931), Eiland der ziel (1939),
  • Dead end (1940), Osmose (1941)
  • Thebe (1941)
  • Eurydice (1944)
  • Morendo (1944)
  • Sintels (1944)
  • Energie (1946)
  • Existentie (1946)
  • Limiet (1946)
  • Radar (1946)
  • Sphinx (1946)
  • Stof (1946)
  • Doornroosje (1947)
  • En Jezus schreef in 't zand (1947)
  • Hoonte (1949)
  • Sneeuwwitje (1949)
  • Mascotte (1950)
  • Ballade van de gasfitter (1953)
  • Cenotaaph (1953)
  • Ode aan Den Haag (1953)
  • Autodroom (1954)
  • Spel van de wilde jacht (1957)
  • Vergeetboek (1961)
  • Blauwzuur (1969)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]